Les prisons en france

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2522 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
I. Une volonté d’appliquer les droits de l’homme.

A) La réinsertion
La réinsertion est le moyen pour la société de se protéger, au même titre que la mise à l'écart qu'a constitué le séjour en prison. En effet, la recherche de liens avec la société (par le travail ou la famille) est fondamentale pour la stabilisation sociétale des anciens détenus.
Sur le territoire, ce sont les servicespénitentiaires d'insertion et de probation (SPIP) qui sont en charge, avec les établissements pénitentiaires, de cette mission qui débute en prison.
- En milieu fermé, en prison, les SPIP facilitent l'accès des personnes incarcérées aux dispositifs sociaux, de soin, de formation ou de travail. Ils apportent l'aide utile au maintien des liens familiaux. Ils portent une attention particulière auxproblèmes d'indigence, d'illettrisme et de toxicomanie. Ils préparent la personne détenue à sa sortie et à sa réinsertion grâce, tout particulièrement, aux mesures d'aménagement de peine.
- En milieu ouvert, au-dehors, ils interviennent aussi sous le mandat d'un magistrat et apportent à l'autorité judiciaire tous les éléments d'évaluation utiles à sa décision. Ils s'assurent du respect des obligationsimposées aux personnes condamnées à des peines restrictives de libertés ou bénéficiant d'aménagements de peine. Ils les aident à comprendre la peine et impulsent avec elles une dynamique de resocialisation.

Plus de la moitié des personnes détenues se situent au mieux à un niveau de fin d'études primaires et ne disposent pas de réelle qualification professionnelle. Le taux d'illettrisme de lapopulation pénitentiaire (environ 15 %) est par ailleurs supérieur à la moyenne nationale.
La formation, qu'elle soit générale ou professionnelle, constitue donc l'un des outils essentiels de la réinsertion. Un dispositif important est mis en place à cet égard, en association avec les partenaires institutionnels. L'informatique comme outil de formation individuelle et collective est un supportpédagogique valorisant pour les détenus en apprentissage.
 Enseignement : Plus de 20 % des détenus bénéficient d'une formation générale dispensée par des enseignants que l'Education nationale met à la disposition du ministère de la Justice. Le dispositif de formation comprend des formations de base : lutte contre l'illettrisme, remise à niveau, formation générale.
 Formation professionnelle : elleest principalement axée sur les secteurs des services et du bâtiment pour les formations pré-qualifiantes et qualifiantes dispensées sous forme de stages modulaires, de formations à distance ou personnalisées.

Le droit au travail est inscrit dans les articles D.99 à D.101 du Code de procédure pénale. le travail en établissement pénitentiaire repose sur le volontariat de la personne détenue.Il lui offre la disponibilité de bénéficier d'un revenu et surtout d'acquérir des réflexes professionnels et une qualification qui rendront moins aléatoire son insertion sociale.
Le travail est exécuté soit pour le compte d'entreprises privées (concessions), soit pour le compte du service de l'emploi pénitentiaire (SEP) qui est implanté principalement dans les établissements pour peine.
Lespersonnes détenues peuvent aussi se voir proposer des postes de travail liés au fonctionnement des établissements et appelés « service général » : fonction de maintenance ou d'hôtellerie (restauration, blanchisserie, nettoyage). Ces activités sont encadrées par le personnel pénitentiaire.
Dans les établissements à gestion mixtes, les fonctions de travail sont confiées à des entreprises privées.
Unepart de la rémunération mensuelle des personnes détenues est prélevée pour l'indemnisation des victimes, et une autre est réservée pour constituer un pécule disponible au moment de la sortie.
Au 1er janvier 2009 :
 22 249 détenus ont eu, en moyenne mensuelle, une activité rémunérée en 2008, soit 36,4 % des détenus ;
 4 126 personnes détenues ont bénéficié d'une action de qualification ;...
tracking img