Les prisons aux usa

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1950 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 avril 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
LES PRISONS AUX ETATS-UNIS

Comment est organisé le système carcéral américain et comment est-il devenu un business 

Bibliographie :

http://membres.lycos.fr/returnliberty/prisonsusa.htm

http://fr.wikipedia.org/wiki/Prison_aux_États-Unis

http://www.monde-diplomatique.fr/1998/07/WACQUANT/10652

http://www.lariposte.com/4/precarite_et_prisons.htmlhttp://sitecon.free.fr/prisons/capital.htm

http://www.oulala.net/Portail/article.php3?id_article=668

PLAN :

Intro

I. L’organisation du système carcéral

a) Les lois des prisons américaines
b) La surpopulation carcérale
c) L’incarcération des femmes

II. La privatisation des prisons

a) Les prisonniers
b) Le Business

Conclusion

I. L’organisation

A) Leslois des prisons américaines

En décembre 2007, environ 2,3 millions de personnes étaient enfermées dans une prison aux États-Unis, soit environ 0,7% de la population. Dans les années 2000, le pays a le taux d'incarcération le plus élevé du monde et compte plus de prisonniers que la République populaire de Chine (environ 1,5 millions de détenus) ou que la Russie (environ 760 000).

[pic]Le gouvernement fédéral et chacun des États disposent de leur propre « droit pénal » répertoriant les infractions et les moyens de défense. Ils disposent aussi de leur propre « procédure pénale » déterminant les différentes étapes des poursuites judiciaires pénales, de l'arrestation à la mise en accusation, à la condamnation, aux voies de recours et à la sortie de prison.

"Les Etatsamericains sont décrits par 7 variables exprimant un taux de criminalite pour chaque type de delit : MURDER (meurtre), RAPE (viol), ROBBERY (vol aggravé), ASSAULT (agression), BURGLARY (cambriolage), LARCENY (vol simple), AUTO THIEFT (vol de voiture)"

Il y a aussi La « loi des "trois coups »:
A la troisième condamnation, l’individu peut écoper d'une peine d'incarcération de 25 ans àperpétuité quelque soit la gravité de chacun de ces "3 coups".  La "Three strikes law" a été mise en place en Californie, en 1994, avant d'être généralisée à tout le pays.
Donc si vous volez une voiture mais que vous avez au total trois condamnations vous pouvez être incarcéré de 25 ans à vie...

Un tiers des prisonniers est enfermé pour des délits de drogue.Il existe des traitementsmédicaux pour aider les drogués à vaincre leur dépendance, mais la voie privilégiée est celle des 10 ans d’emprisonnement.

B) La surpopulation cacérale
Les Etats-Unis, « land of the free », comptent aujourd’hui plus de 2 millions de prisonniers, ce qui représente le taux d’emprisonnement le plus élevé au monde, à l’exception peut-être de la Russie. La première puissance du monde amanifestement choisi l’emprisonnement comme remède à tous ses maux.
Les conditions dans les prisons se sont nettement aggravées. A plusieurs par cellule, souvent mélangeant criminels violents et condamnés inoffensifs, les incarcérés doivent aussi subir la tyrannie des gardiens. Les prisons sont surchargées, dépassant leur capacité de 13% à 22% selon les différents états. La population des prisonsfédérales dépasse la capacité officielle de ces établissements de 27%. Les travaux forcés sont encore pratiqués dans ce "pays de liberté". Dans plus de 30 états, les administrations ont légalisé l'exploitation d'une main d'' uvre carcérale par des entreprises privées. Il s'agit souvent de travaux pénibles, très mal payés, sans droits syndicaux et sans rémunération des heures supplémentaires.Les prisons acceptent donc de plus en plus de détenus qu’elles peuvent accueillir.

Près de 4,7% des hommes noirs vivant aux États-Unis sont derrière les barreaux. Donc, si vous naissez noir aux USA vous avez une chance sur 21 d'être à un instant "T" en prison.
Les Etats de la Louisiane et de la Géorgie ont plus de 1% de leur population en prison. Le Texas, le Mississippi et l'Oklahoma...
tracking img