Les rites de l'inde, l'egypte et le bapteme catholique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2292 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
[pic][pic]

Les mariages indiens contiennent et symbolisent un grand nombre de rites et rituels, traditions, grandeur et festivité. Ils inclurent aussi des centaines de petites coutumes transmit de génération au génération. La cérémonie du mariage est l'une de plus anciennes traditions de la culture indienne. Cela peut-être un mariage Bengali, un nikaah Musulman, un Shadi Sikh, un mariageTamil oie, un garba Gujarati, ils tous possèdent une chose en commun - l'existence de rituels familiale.

L'Inde est dominée par la culture hindoue. Dans le mariage hindou, les éléments de la cérémonie étaient établi il y a plus de 40 siècles dans les anciennes écritures, connu comme le 'vedas'. Le mariage, qui est suivi par tous les invités, n'est pas seulement l'union d'un homme et une femme,mais aussi celle de leurs familles. Le Mariage de Kerala

D'après la culture traditionnelle d'Hindous, le mariage de Kerala commence aussi avec l'échange et assorti d'horoscopes par les parents du garçon et de la fille. Si les horoscopes sont assortis, une date favorable est fixée pour le mariage.

Le mariage se déroule pédant la journée. Le jour du mariage, le marié visite d'abord un temple etpuis prend la bénédiction de ses parents et ses aînés avant de partir pour le lieu de rencontre du mariage. Le père de la fille donne sa main á lépoux dans une cérémonie qu'on appelle "Kanyadaanam". Ensuite, le marie renne Sept fois le pied de lépouse en avant avec sa main Symbolisant l'entrée de la mariée dans son famille.

Aprés le mariage, un festin est préparé pour tout le monde et ensuitela mariée part pour la maison de son époux. Le vidai depuis le lieu du mariage se déroule à une heure dite d'aprés le muhoortam. Aprés avoir reçu ashirvadam et les bénédictions de ses parents et De tous les rites, le mariage est un des plus sacrés, il se célèbre le plus souvent avant ou après la mousson. C'est dans les liens du mariage que le couple donnera naissance à une nouvelle génération quiperpétuera la famille. A l'exception de certaines sectes où le célibat est obligatoire, la respectabilité de l'homme est acquise au mariage. Une famille que ne marierait pas sa fille encourrait opprobre et antipathie du voisinage.
Selon l'état, la région, les cultures et traditions ancestrales, les dieux ou déesses vénérés, les castes, les langues...le mariage suivra des rites différents. Maisque se soit un mariage Bengali, Panjabi, du Kerala ou d'ailleurs, c'est un affaire sérieuse, une institution respectée, une union entre deux êtres basée sur des principes fondamentaux :

- la fidélité,
- des ambitions communes,
- le respect mutuel,
- la responsabilité,
- l'abandon réciproque,
- la confiance,
- la joie,
- l'accomplissement de soi.

Un feu sacré est préparé. A l’ouest,on y pose une pierre et au nord une cruche pleine d'eau du Gange de préférence. La mariée debout près du feu, son visage tourné vers l'est attend le fiancé qui s'avance vers elle.

- s'il désire des garçons, ils se réuniront par les pouces.
- s'il désire des filles, ils se tiendront par les doigts.
- s'il désire avoir garçon et fille, il appliquera le pouce sur le dos de la main de la jeunefemme.

Il la conduira ainsi autour du feu et de la cruche pour en faire 3 fois le tour en prononçant des vœux d'affection, de sincérité .... Pour une vie commune longue de 100 ans. Après chaque tour, la mariée se tient debout sur la pierre et le marié lui ordonne d'être toujours aussi forte que se piédestal.

La mère de la mariée verse du ghee (beurre clarifié) et quelques grains de riz dansles mains de sa fille qui en alimentera le feu. Pour acquérir l'énergie, la force, la santé, progéniture, amis... la jeune femme fera quelques pas vers le nord-est. D'autres vœux seront échangés : dévotion et enfantement d'un garçon entre autres alors que l'eau est versée sur la tête de chacun d'eux.

Le marié passera la nuit dans la demeure d'une femme Brahmane âgée ayant mari et enfants bien...
tracking img