Les sens ne sont ils pas suffisants pour nous fournir toutes nos connaissances

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1762 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
PHILOSOPHIE : Devoir n° 1 Les sens ne sont-ils pas suffisent pour nous fournir toutes nos connaissances?

Tout d'abord il est bon de traduire littéralement les sens par d'autres mots. Les sens, dans un premier temps fond référence au cinq sens de l'homme; l'ouïe , le touché , l'odorat , le goût et la vue. Chacun étant en action par une certaine partie du corps humain (dans l'ordre, lesoreilles, les mains mais aussi le corps en général, le nez, la bouche et les yeux). Donc le sujet nous amène à nous demander si notre corps (celui qui nous donne nos perceptions sensorielles ) est à lui même notre source première de savoir . Mais avant il faut définir le reste des termes du sujet
Toutes nos connaissances; la totalité de notre savoir. Néanmoins il faut intensifié la définition desavoir, connaissance. Le Dictionnaire sur internet définie le mot connaissance de quatre façon : - capacité de se représenté, façon de percevoir , - ensembles des choses connues, du savoir , - personne que l'on connaît, que l'on peut reconnaître, - conscience (perdre connaissance, reprendre connaissance). De ces quatre définitions certaines semblent plus en accord avec notre sujet, la première, ladeuxième, et la quatrième ( qui pourrait amener sur d'autres questions). Donc on peut traduire le mot connaissance comme une capacité de l'être humain à se représenter son entourage (vivants, non-vivants, c'est à dire ses proches mais aussi son habitat, ce qu'il contient, mais aussi plus largement, là où il existe, la planète Terre et les éléments naturels, donc tout ce qui est indissociable de sapropre vie), mais aussi ses connaissances intellectuels. La définition de connaissance est le problème majeur du sujet, car la connaissance humaine est très large, et semble être infini. De mon point de vue il y a d'abord les connaissances que l'on peut dire générales : la terre tourne autour du soleil, l'eau est composée de molécule d'H2O, tous les être vivants sont amenés un jour ou l'autre àmourir. Ce sont des connaissances exacte pour tout le monde, on ne peut pas les réfuter . Il y a après des connaissances objective propre à chacun, des choses particulières : je connais bien la ville où j'habite, je connais ma famille et mes amies, cela concerne les relations. Et puis on peut parler d'une autre connaissance, celle de la maîtrise d'un savoir faire : je sais faire la cuisine, maisaussi des travaux manuels, je sais comment procéder, grâce à mes connaissances, pour obtenir quelque chose de concret . Ce sont plus des connaissances techniques . Donc les connaissances sont des savoirs plus ou moins commun à l'homme en général .
L'origine des ses connaissances pose problème, sont-elles seulement fourni par les sens ? Par la sensibilité de l'être humain à interpréter ce quelui transmet son cerveau de manière chimique (impulsions nerveuses) ce qui ce fait automatiquement, sans même y penser . Donc si les connaissances viennent des sens, et seulement des sens, à la naissance, l'esprit de l'homme serait vide, la tabula rasa . C'est une page blanche ou seul l'expérience de la vie par les sens donneraient des connaissances à l'esprit. Locke soutient cette thèse, quel'homme naît sans aucune connaissance, et seule l'expérience sensorielle apporte le savoir .
Par exemple on peut supposer que le bébé essaye de marcher quand il voit ses parents marcher, par la vue il comprend qu'il peut se déplacer, l'expérience de la chute lors des premiers pas ne sera pas un frein à son apprentissage, cela lui apprend qu'il faut un équilibre certain, sans cela il tombera encore,c'est une expérience bénéfique. Comme le dit l'adage toute expérience est bonne à prendre, car elle apporte de la connaissances par l'expérience sensorielle . Ainsi la pensée vient par la pensée, elle n'est pas innée . C'est en travaillant sa propre pensée que celle ci évolue.
Cependant pour certains philosophes, la connaissance est innée. Toute la structure mental de l'esprit serait innée,...
tracking img