Lolita

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 24 (5777 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La Revue LISA / LISA e-journal. Volume VII – n° 2009, ISSN 1762-6153 2/

“A Shadow behind the Heart”: Strangeness at the Heart of Intimacy in Nabokov’s Pnin

DelageDr. Lara Delage-Toriel
(Strasbourg, France)

Abstract According to Nabokov, the writer’s one and only passport is his style, which allows him to cross and especially transcend any geopolitical boundary. For all that, strangersand foreigners are frequently present in his work. One may even say they haunt every one of his novels and stories, especially Pnin, in which the eponymous hero most vibrantly embodies that concept coined by the Russian Formalists, ostranenie, “making strange”. The present article will explore the essential strangeness which at once constitutes the external shell of the character and informs hisdeepest inner self, like the “shadow behind the heart” of Pnin that appears in X-rays yet evades all medical explanation. So how does Nabokov succeed in making the reader sense the foreigner’s condition without depriving it of its edge, its aura of strangeness? How can he make us grasp what must usually evade definition? How does his writing achieve this double-bind, making us experience foreignnessfrom the inside as well as the outside?



Lara Delage-Toriel, « ‘A Shadow Behind the Heart’ : l’Étranger au cœur de l’intime dans Pnin, de Nabokov», La Revue LISA/ LISA e-journal, Vol. VII, n°2 / 2009 : . ISSN 17626153 © LISA 2009. Conformément à la loi du 11 mars 1957, toute reproduction, même partielle, par quelque procédé que ce soit, est interdite sans autorisation préalable auprèsde l’éditeur.

La Revue LISA / LISA e-journal. Volume VII – n° 2009, ISSN 1762-6153 2/

131

« A Shadow behind the Heart » : l’Étranger au cœur de l’intime dans Pnin de Nabokov
Delage-Toriel Dr. Lara Delage-Toriel
(Strasbourg, France)

Lara Delage-Toriel est Maître de Conférences à l’Université de Strasbourg où elle enseigne la littérature américaine ainsi que la traduction littéraire.Son auteur de prédilection est Nabokov auquel elle a consacré une thèse de PhD à l’Université de Cambridge ainsi qu’un colloque, « Kaleidoscopic Nabokov : un état des lieux de la recherche nabokovienne en France » à Strasbourg en octobre 2008, en collaboration avec Monica Manolescu. Elle a également publié sur d’autres écrivains américains, notamment Tennessee Williams et Flannery O’Connor.

npeut se demander de prime abord si une réflexion s’attachant à définir, c’est-à-dire circonscrire ou délimiter, l’étranger n’est pas d’emblée vouée à l’échec. En effet, l’étranger, c’est justement ce qui se situe (ou plutôt qu’on situe) hors des limites du connu, du « propre », de ce soi qui lui-même fabrique l’étranger comme idée ou image. Dans son autobiographie intitulée Speak, Memory, Nabokovmontre bien ce qu’il y a d’éminemment instable dans cette idée/image, qui serait avant tout affaire de perception et de positionnement : « As I look back at those years of exile, I see myself, and thousands of other Russians, leading an odd but by no means unpleasant existence, in material indigence and intellectual luxury, among perfectly unimportant strangers, spectral Germans and Frenchmen inwhose more or less illusory cities we, émigrés, happened to dwell »1. Mais quelques lignes plus bas, Nabokov renverse la perspective et nous livre l’envers du décor : « but occasionally, quite often in fact, the spectral world through which we serenely paraded our sores and our arts would produce a kind of awful convulsion and show us who was the discarnate captive and who was the true lord » 2 .Ici, Nabokov met en regard les deux conditions de l’étranger : d’un côté, condition politique du « foreigner », qui n’appartient pas à la nation et ne peut bénéficier d’un véritable statut administratif au sein du pays d’accueil (d’où « l’horrible convulsion »
1 2

O

Vladimir Nabokov, Speak, Memory, Harmondsworth: Penguin, [1967] 1969, 211. Ibid., 212.

La Revue LISA / LISA e-journal....
tracking img