Love story

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 191 (47653 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
PRÉFACE Notre ami et ancien collègue, le DR. CHARLES CADOUX mérite bien toute notre gratitude et toutes nos félicitations. Il est le premier à avoir conçu, à l’intention de nos élèves, un manuel d’histoire littéraire de France. C’est, à ma connaissance, le premier manuel de ce genre, rédigé en français et publié en Inde. Il existe en France d’excellentes histories de la littérature française.Mais elles s’adressent aux lycéens ou aux étudiants universitaires dont le français est la langue maternelle et pour qui, par conséquent, la civilisation française n’est pas inconnue. Il y en a d’autres qui, rédigées tantôt en anglais, tantôt en français, sont destinées aux jeunes Anglais ou Américains dont la civilisation n’est pas trop éloignée de celle de la France. Elles sont utiles, dans unecertaine mesure, aux étudiants indiens qui sont encore d’expression anglaise; mais elles ne le seront jamais complètement tant qu’on n’aura pas tenu compte des difficultés de nos élèves, dues à leur ignorance de la civilisation occidentale. D’où le mérite et la raison d’être du présent manuel. L’auteur l’a composé uniquement à l’intention des étudiants indiens abordant l’étude de la littératurefrançaise. Il l’a écrit dans un style simple et clair. Au besoin il n’a pas hésité à fournir des explications en anglais, langue avec laquelle nos étudiants sont plus familiers qu’ils ne sont avec le français. D’ailleurs l’auteur n’a pas travaillé dans l’abstrait; le manuel est le résultat des classes faites par lui, lorsqu’il était affecté à l’Université de Poona, de 1955 à 1957, comme BoursierFrançais du Gouvernement de l’Inde. C’est, ainsi, un livre d’expérience, conçu à la fois dans esprit pédagogique et milieu de la pratique pédagogique. On peut donc prédire pour ce manuel un très vif succès auprès de tous nos jeunes gens qui désirent s’initier à cette belle littérature française.

Y.K.SOHINI, Lecteur du Français Poona, le 29 mai 1961 à

L’Université de Poona. (Inde)

Pg No. 1
MOYENAGE La langue française vient du Latin. Elle s’est formée surtout au cours du Moyen Age (1000-1500A. D.environ). Mais son origine est très ancienne : le français que nous parlons aujourd’hui appartient au même groupe de langues que le sanscrit. C’est le groupe des langues dites indoeuropéennes. Du 10ème au 16ème siècle, la littérature française est très abondante et très variée. On y trouvesurtout : ---des poèmes épiques, ou épopées, dont le plus célèbre et aussi le plus long est ‘‘La Chanson de Roland’’ (11ème siècle). ---des poèmes lyriques, encore appelés ‘‘chansons’’ parce que ces poèmes sont généralement chantés. Le poète (troubadour ou trouvère) y raconte le plus souvent l’amour d’un Chevalier pour une Belle Dame vivant dans un château-fort (Castle). Le plus grand des poètes decette époque fut sans doute Villon, qui vécut au 15ème siècle. Aventurier, mauvais garçon, il conserva cependant toujours au fond du cœur l’amour du bien et l’amour de Dieu.

Pg No.2
---des poèmes dramatiques. Le théâtre est en effet très apprécié au Moyen Age. Les drames sont essentiellement des drames religieux que décrivent la création du monde par Dieu, la vie et la mort du Christ, la vie dela Vierge Marie. Leur titre est d’ailleurs significatif : les pièces (plays) s’intitulent ‘‘Miracles’’ ou ‘‘Mystères’’, et les représentations ont lieu dans les églises ou juste devant. ---une littérature populaire, qui comprend surtout des romans et des comédies dont les nombreux personnages sont soit des animaux, soit des gens du peuple simples mais rusés. Le ‘‘Roman de la Rose’’, le ‘‘’Roman deRenard’’, ‘‘La Farce de Maître Pathelin’’ sont parmi les chefs- d’œuvre le plus connus. ---les ‘‘chroniques’’ historiques constituent également un genre littéraire particulier. Au Moyen Age les croisades donnèrent lieu à de nombreux récits que l’on peut considérer comme la première ébauche de la science historique française. A certains égards, les ‘‘grands chroniqueurs’’ Villehardouin et...
tracking img