Madame bovary de gustave flaubert chapitre 8 partie iii

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (877 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Madame Bovary

Le passage que nous allons étudier dans ce commentaire littéraire est extrait du roman Madame Bovary écrit par Gustave Flaubert en 1857, cet auteur a passé cinquante six moisde sa vie à rédiger cette œuvre et dès sa publication elle fera l’objet d’un procès par atteintes aux bonnes mœurs. Ce roman est une des œuvres maîtresse du mouvement réaliste.
L’extrait étudié sesitue à la fin du chapitre 8 de la partie III. Emma, afin d’échapper à ses problèmes, décide d’avaler de l’arsenic. On assiste alors, dans ce passage, à la mort de la jeune femme, qui se déroule dansd’atroces souffrances.
De quel façon Flaubert met-il fin à la vie d’Emma?
Nous développerons dans un premier temps le récit dramatique de la mort d’Emma, dans un deuxième temps nous verrons lechoix des personnages accompagnant Emma.

L’extrait que nous allons étudier est solennel pour Emma. Celle-ci nous laisse tout d’abord un élan d’espoir « Cependant elle n’était plus aussi pâle,et son visage avait une expression de sérénité. » mais par la suite elle rechute subitement « sa poitrine se mit à haleter rapidement ». Flaubert dramatise le récit et décrit avec précision de quellemanière Emma meurt, il entretient le suspense jusqu’au dernier souffle d’Emma, il fait une description particulièrement réaliste de l’ensemble des symptômes d’Emma ce qui créé une certaine violencedans la scène : « haleter rapidement », « sa langue toute entière lui sorti hors de la bouche », « ses yeux, en roulant pâlissaient comme deux globes ». Flaubert veut décrire la réalité telle qu’elle esten employant les termes « sa poitrine », « sa langue », « ses yeux », représentant des parties du corps qui sont des sujets, l’auteur veut montrer qu’Emma perd le contrôle et qu’elle n’est plusmaîtresse de ses actes. Pour montrer qu’Emma est au bord de la mort Flaubert emploie l’expression suivante « deux globes de lampe qui s’éteignirent » mais par opposition avec cette dernière expression il...
tracking img