Magazin de bricolage

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2987 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
-------------------------------------------------
Rappel du contexte
Les magasins de bricolage en France ont connu en 2008 une baisse de fréquentation d'environ 20% et un recul de leurs ventes, Le marché du bricolage connaît une croissance régulière depuis plus de 10 ans, avec une progression de 3 à 4% chaque année. Il représente aujourd’hui le premier secteur d’équipement des ménages. Lesmagasins de bricolage et de l’aménagement de la maison détiennent 70% des parts de ce marché, a indiqué à la Fédération des magasins de bricolage (FMB).
A surface constante, les ventes ont reculé de 1,1% en 2008 à 22,5 milliards d'euros (calculs de la Banque de France) et 606 millions de personnes ont fréquenté les enseignes de bricolage.
Le premier trimestre de 2009 s'inscrit dans la même lignéeque 2008 avec un recul du marché de 2,7% en valeur.
"Pour la première fois, nous avons observé un ralentissement du marché. Le secteur reste solide mais a été touché de plein fouet fin 2008 et début 2009 par la crise", a analysé Pascal Malfoy, président de la Fédération des magasins de bricolage et de l'aménagement de la maison, lors d'une conférence de presse.
"L'année 2008 nous a un peuébranlé", a-t-il concédé, expliquant que ce recul était dû notamment à l'impact de la chute des transactions immobilières et à une météo peu favorable.
Le bricolage reste toutefois la première dépense d'équipement des ménages devant le secteur high-tech et le meuble. Les Français dépensent en moyenne 672 euros par ménage et par an (-5,6%) pour le bricolage et 223 euros pour le jardinage (-3,8%).
Unefamille va en moyenne 7 fois dans un magasin de bricolage par an. 82% de la population française pratique le bricolage contre 66% en 2002 et de plus en plus de femmes.
Dans ce contexte, les magasins discount, qui occupent 15% du marché, ont vu leur chiffre d'affaires augmenter (+2,8%)
1
De plus selon M. Malfoy, "le point le plus bas a été atteint et maintenant cela ne peut que remonter. Nousespérons donc voir un frémissement à la fin de l'année et un redémarrage début 2010".

Cette analyse du marché du bricolage nous permet d’étudier plus précisément le cas de votre entreprise.
Vous êtes un grossiste importateur d’équipement de la maison dans le domaine du bricolage. Vous connaissait une baisse de votre chiffre d’affaire depuis le mois de septembre 2009. Et vous vous demandez si cela vachanger ou pas. C’est pourquoi vous nous demandez un protocole d’étude.
Vos clients vous expliquent que cela est du à la crise ; l’immobilier, l’équipement de la maison et le bricolage en subissent les effets. Et que de fait les dépenses des ménages sont en forte diminution.
Vous nous expliquez qu’il s’agit de prétexte et que vos clients cherchent à recentrer stratégiquement leurs achats auprèsleurs Centrales d’Achat respectives.
Nous allons donc chercher les raisons de cette diminution de votre chiffre d’affaire par une étude de marché et ainsi que vérifier la viabilité du marché.


2

B4M, Bordeaux 4 marketing, est un cabinet d’étude de marché et de conseils stratégiques, créé par trois jeunes associés, il se situe au centre de Bordeaux. Depuis plus de 10 ans il a su s’imposercomme une référence parmi les sociétés d'études stratégiques et financière en Europe.

-------------------------------------------------
NOS CONVICTIONS
Le leit motiv de notre cabinet d’étude repose sur l’idée que les décisions marketing dépendent de la qualité des études réalisées.
De ce fait le cabinet B4M s’est toujours appliqué à dynamiser ses études avec la présence d’uneéquipe compétente et expérimentée.
B4M considère que de nos jours, les stratégies marketing revêtent une place primordiale pour la pérennité d’une entreprise, c’est un des atouts majeurs face à la concurrence.
Nos études permettent d'appréhender mieux les enjeux majeurs des marchés, d'identifier leurs évolutions et de comprendre le positionnement des entreprises.
Le marketing d’aujourd’hui...
tracking img