Managemant

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1752 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
les Prophètes, en hébreu Neviim, qui narrent l'installation d'Israël en Canaan jusqu'à l'Exil à Babylone, et relatent la prédication des prophètes envoyés par Dieu parler en son nom ;
les Autres Écrits, en hébreu Ketouvim, qui s'ouvrent par les Psaumes et des écrits de Sagesse, et complètent l'historiographie avec le retour de l'Exil.
Les Juifs considèrent traditionnellement que la Torah futdictée par Dieu et écrite par Moise lui-même. Un travail de structuration est attribué à Esdras et à la Grande Assemblée. À l'époque romaine, les Prophètes ne sont pas reçus par la totalité du judaïsme, et la liste des Autres Écrits était encore ouverte. Avant même la traduction grecque ont existé en araméen, langue officielle de l'empire perse à l'ouest de l'Euphrate, des traductions commentées,appelées "Targoum", qui attestent une lecture publique des livres bibliques.
Les origines du TaNaKh ne font pas consensus ; La tradition attribue sa composition actuelle aux Pères de Yabné sans doute au début du iie siècle de l'ère chrétienne. C'est la Bible selon le judaïsme. C'est ce texte-ci qui sera retenu en 1530 comme Ancien Testament par les protestants, qui l'éditeront pourtant dans l'ordredes livres de la Bible grecque.
La version grecque des Septante[modifier]
Article détaillé : Septante.
Selon une légende rapportée par la Lettre d'Aristée (Sources chrétiennes no 91, Paris, Le Cerf, 1962) et amplifiée depuis, la traduction en grec de la Torah, dite des Septante ou alexandrine, est l'œuvre de soixante-douze savants juifs, six par tribu, qui, à la demande des autorités grecquesd'Égypte (et isolés pendant soixante-douze jours, selon certaines versions), aboutirent à un texte commun.
Il s'agit là, vraisemblablement, d'un midrash fondé sur le chapitre 24 de l'Exode, qui voit Moïse monter au Sinaï pour recevoir la Loi, accompagné d'Aaron, de ses deux fils et de "soixante-dix des Anciens d'Israël". La traduction s'adresse aux Juifs parlant le grec. La version grecque devaitêtre reçue comme ayant autant de valeur que le mot original (malgré certaines critiques). La Bible est alors conservée à la bibliothèque d'Alexandrie avec les "Lois": elle ne relève pas alors de la religion, mais du code coutumier du peuple Juif. Toujours est-il que le nom de Septante est resté à cette traduction du IVe ou du IIIe siècle av. J.-C. et à toute la Bible grecque par extrapolation.Les autres livres ont été traduits, voire écrits directement, en grec, au fil des siècles suivants.
Ce corpus, largement répandu dans la diaspora juive hellénophone du Ier siècle sera adopté tel quel par les premiers chrétiens8, et constitue l'Ancien Testament.
Lors de l’instauration du Judaïsme rabbinique, pour se démarquer du christianisme naissant, le texte grec est abandonné dans le monde juifau profit du texte hébreu, pour des raisons à la fois linguistiques et religieuses9. Après avoir été la version la plus répandue dans le monde juif hellénistique, la Septante devient l'Ancien Testament des chrétiens. Dès lors, le judaïsme la rejette de plus en plus à partir de la fin du Ier siècle ap. è. c10. Dans le monde chrétien, en revanche, la Septante continue d'être la référence et connaîtplusieurs traductions en latin. Elle ne sera remplacée par la Vulgate que tardivement, au viiie siècle11.
Lors de sa traduction latine, la Vulgate, Jérôme choisit la version hébraïque lorsqu'elle existe, et met en annexe les livres pour lesquelles elle n'existe pas ou plus. Mais les Églises catholique et orthodoxe garderont l'ordre des livres de la Septante, à savoir :
le Pentateuque (= lescinq livres de la Loi, les cinq "étuis"),
les livres historiques (regroupant les premiers Prophètes et certains des autres écrits,
les livres poétiques et de sagesse,
les écrits des prophètes.
La bible samaritaine[modifier]

Article détaillé : Bible samaritaine.
Les Samaritains (autoethnonyme : Shamerim, qui signifie les observants ou ceux qui gardent12 ; en hébreu moderne : Shomronim -...
tracking img