Management public

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 25 (6171 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LE MANAGEMENT

[pic]

Sommaire

Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3

I – Les fondamentaux du management . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3

A) Une nouvelle légitimité de l’entreprise . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3

B) Les principalesthéories du management. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4 

II – Les principales bases du management . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6

A) La planification . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6

B) L’organisation. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . 7

C) L’activation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8

D) Le contrôle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9

III – La pratique du management au sein de l’entreprise: un
vecteur de pouvoir. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . 10

A) Un pouvoir de type pastoral . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10

B) Une proposition d'enseignement du management qui éviterait les dérives
actuelles. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . …. . . . . . . . . . . . . . . 11

Conclusion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13

Introduction

" On ne parlait pas de communication d'entreprise au début des années 70 et une quinzaine d'années après cette activité était normalisée" (Bernard Floris)

Le management, mot émergeant de ces dernières décennies désigne l'action, l'art ou la manière de conduire une organisation, de la diriger, de planifierson développement et de la contrôler. Se terme s'applique à tous les domaines d'activités de l'entreprise.
Le management est le gestionnaire d'organisation d'une entreprise, publique ou privée, son rôle est de mettre en œuvre des moyens techniques, financiers et humains pour accomplir sa tâche et réaliser les objectifs de cette dernière. Sa nécessité est donc de conjuguer autorité etperformance.
Il s'établit alors un lien étroit entre management et stratégie, qui agissent tout deux dans le but d'atteindre un objectif prédéfini.
Toutefois, si la stratégie influence le mode de management, le management, lui, conditionne également cette dernière en raison de la déformation de l'information lorsque celle-ci passe par les diverses branches de l'organisation, de différentessituations de pouvoir, du processus de prise de décision.
De ce fait, le management est à la fois cause et conséquence des engagements stratégiques pris par l'entreprise. Cause, car la stratégie est orchestrée par ceux qui planifient, organisent et contrôlent; et conséquence, car le management se doit de participer à l'articulation des ressources et la mise en œuvre de démarches dans le butd'orchestrer la stratégie.
Afin de rendre compte, des fonctionnalités du management, nous nous sommes intéressés premièrement aux fondements de cette science qui reste relativement jeune. Puis dans une deuxième partie, nous avons étudié les quatre bases et activités principales du management: la planification, organisation, activation et contrôle. Ensuite nous avons observé quelles en étaientles limites, pour enfin proposer une application du management qui éviterait les limites observées.

I – Les fondamentaux du management

A) Une nouvelle légitimité de l'entreprise
 
En France, au début des années quatre-vingt, nous assistons à un phénomène majeur : l'image revalorisée de l'entreprise par le biais des médias de masse. Il s'est alors opéré des modifications dans le...
tracking img