Management

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (531 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
MANAGEMENT

Taylor était-il taylorien ?

Non, Taylor n’est pas taylorien mais il est à l’origine du taylorisme.
Objectif du taylorisme : vérifier l’entreprise et réconcilier tous les échelons del’entreprise par le biais de la division du travail, que ce soit d’un point de vue vertical ou horizontal. De plus, il accordait une importance au rendement du travail et au partage des taches.
Sagrande idée était de réconcilier les ouvriers avec la direction. Il ne voulait pas qu’il y est de conflits entre la direction et la base. C’est en ce sens que Taylor va proposer un système, appelerOrganisation Scientifique du Travail (OST). Chacun a son rôle à jouer.

Ford ou Fyord ?

Ford a perverti les idées de Taylor. Il a introduit la spécialisation des taches avec une recherche durendement tellement poussée qu’elle a supprimé l’autonomie des ouvriers et entrainé une aliénation de l’homme par le travail.
La seule motivation offerte étant le « five dollars day », c'est-à-dire uneaugmentation des salaires.

L’école des relations humaines

Les expériences d’Elton Mayo lui ont permis d’observer que malgré la suppression de bonnes conditions de travail, le rendement ne baissaitpas nécessairement tant que les ouvriers se sentaient écoutés (« clé de voute de la productivité »).
Lui et ses dirigeant ont en donc conclus que le simple fait de considérer, de s’intéresser à sonéquipe, de les considérer, c’est peut-être déjà les motiver. Mayo est aussi le fondateur d’une part de l’école des RH, et d’autre part, le fondateur du management moderne.

Les intérêts cela vousdit...quoi ?

L’intérêt du manager est de concilier tous les intérêts individuels dans le but d’éviter toute disjonction et d’atteindre les objectifs collectifs de l’entreprise.
Chacun fonctionneselon ses propres objectifs ce qui peut entrainer certains intérêts pervers, lorsqu’il s’agit d’un intérêt individuel au dépriment du collectif.

Pouvoir et Autorité ?

Pouvoir : c’est la capacité...
tracking img