Management

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1490 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 décembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
RIM FAKER

Le groupe français Areva est le leader dans ce domaine depuis quelques années et compte bien le rester. C’est le seul groupe qui touche aux différentes activités du secteur, c'est-à-dire, la conception et la construction de centrales nucléaires, la fourniture de combustible et les services de maintenance et de modernisation.
La stratégie du groupe est d’assurer le développementdurable et le progrès continu dans le domaine de l’énergie tout en respectant l’environnement écologique.
Bien entendu, un géant de cette taille et de cette importance dans le domaine ou il opère a le plus souvent un macro-environnement assez mouvementé.
Une analyse du modèle PESTEL va pouvoir nous éclairer sur ce sujet :
Facteurs politiques :
En effet, l’idée même de lacréation de la société Areva, émane d’une volonté de l’Etat français de développer une source d’énergie durable et d’en contrôler le processus et les débouchés. De plus, l’interdépendance énergétique est devenue de plus en plus importante ces dernières années pour tous les pays compte tenue du prix du pétrole qui n’arrête pas de fluctuer. Les avis politiques sont presque tous dirigés vers la mêmeperspective, trouver le moyen de produire sa propre énergie et diminuer sa dépendance au pétrole et aux autres énergies produites dans les centrales techniques classiques. . La société Areva est d’ailleurs détenue à près de 95% par l’Etat comme om est indiqué dans le tableau de la répartition du capital de 2006. Le gouvernement a tenu aussi à accroitre la cohérence entre Areva et EDF pour pouvoirconstruire les centrales nucléaires et exploiter les infrastructures du pays pour l’intérêt général de celui-ci.
Un peu plus loin dans le monde, cela semble être de la même envergure que pour la France, en effet, les programmes de construction de centrales nucléaires se poursuivent dans presque tous les Etats comme la Chine, la Corée, l’Inde, la Russie, les Etats Unis mais aussi l’Afrique du sud.Facteurs économiques : Pour le cas d’Areva, l’évolution économique du marché se ressent. Du coup les actions économiques pour rester compétitif s’enchaînent malgré le fait qu’AREVA reste une entreprise publique, avec un développement financier quelque peu restreint par la frilosité de l’Etat français en matière de risque financier. L’Etat étant actionnaire principal (78,96% pour CEA,3,59% pour la caisse des dépôts, 2,42% pour EDF…) il veille logiquement à la préservation de ses intérêts économiques, politiques ou encore écologique.
Le marché du nucléaire est un marché qui prend de l’ampleur de jour en jour surtout si on se base sur le fait que dans les années à venir, près de 200 centrales vont être bâties dans le monde, de ce fait, pour pouvoir dégager les coûts deconstruction et d’équipement nécessaires, les sociétés continuent tout de même à diversifier leurs secteurs d’activités et continuent même d’investir.

Facteurs socio-culturels : Le problème de l’énergie nucléaire réside dans le fait que sa première apparition publique date de 1945 et du bombardement nucléaire de Hiroshima puis 4 jours plus tard de Nagasaki, par les américains. Depuis, lenucléaire est devenu une réelle source d’énergie mais reste tout de même un réel enjeu militaire comme on a pu le voir pour le conflit de l’Iran et des Etats Unis en ce qui concerne les recherches sur l’armement nucléaire. Et bien que cela ne soit pas perçu d’un bon œil, la société civile a bien compris son utilité dans la production de l’énergie. Les sociétés telles qu’Areva continuent tout de mêmed’opérer avec prudence dans ce domaine pour ne pas éveiller les opinions publiques qui risquent de changer leur donne et leur réputation.
Facteurs technologiques : La production du nucléaire est sans aucun doute un domaine technologique très développé qui a besoin d’une intensité en recherche et développement très poussée. Areva soutient ses activités par un effort concentré sur...
tracking img