Marketing

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1555 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRODUCTION
Définition du marketing
Le marketing est un ensemble d’actions qui, dans une économie de marché, ont pour objectif de prévoir ou de constater, et le cas échéant de stimuler, susciter ou
renouveler les désirs des consommateurs en telle catégorie de produits et de réaliser
l’adaptation continue de l’appareil productif et de l’appareil commercial d’une
entreprise aux désirs ainsidéterminés.
Généralités :
La fixation du prix est un déterminant de la stratégie de l’entreprise car le prix a
des conséquences directes à la fois sur les résultats commerciaux (volume des
ventes) et sur les résultats financiers (rentabilité).
Cependant, la latitude offerte aux dirigeants en matière de fixation de prix est
étroitement liée aux contraintes légales en vigueur (contrôleréglementaire des
prix en période d’inflation par exemple).
La détermination du prix de vente résulte :
* -de l’analyse des couts.
* -de l’analyse de la demande .
* -de d’analyse de la concurrence en fonction des objectifs de l’entreprise.
* -l’analyse de la fluctuation du prix en fonction du cycle de vie d’un produit .
_
LA FIXATION DU PRIX
1. par rapport au coût :
Laconnaissance des coûts est essentielle pour toute entreprise, elle constitue une base pour la détermination de prix mais ne doit pas être la seule référence.
a. Méthode coût de revient + la marge :
Le principe est le suivant :
- Prix de vente hors taxe = coût de revient + marge.
En pratique, on applique un coefficient multiplicateur.
Prix hors taxe de vente = coût de revient coefficientmultiplicateur.
b. Méthode coût directe + marge :
Le coût d’un produit se compose de deux parties :
- Les coûts variables ou directes : proportionnelles aux quantités produites, (exemple : les achats, l’électricité utilisé pour la production).
- Les coûts fixes identiques : quelque soit le niveau de production, (exemple : salaires administratives, les loyers).
Prixde vente (hors taxe) = coût variable + marge.
Cette méthode est appelée des coûts directes (ou directe casting). La marge couvre une partie des coûts fixes de l’entreprise et le bénéfice.

c. Fixation du prix en fonction du seuil de rentabilité :
Le seuil de rentabilité est le chiffre d’affaire pour lequel l’entreprise ne réalise ni bénéfice ni perte.
Un prix de vente ne peut être fixersans référence au coût mais la seule utilisation de ses calculs se révèlent insuffisante, c’est pour cela il faut tenir compte du prix pratiqué au marché et de la perception des consommateurs.
2 .Par rapport a la demande :
Cette méthode est issue de l’application de la théorie économique classique de la loi de l’offre et de la demande : on observe que sur un marché, lorsque leprix augmente, les quantités demandées diminuent et inversement.
Si l’entreprise connaît la courbe de demande de son produit, elle peut déterminer pour chaque prix de vente possible, les quantités demandées par la clientèle. Cependant, cette courbe n’est que théorique, son aspect dépend fortement du coefficient d’élasticité.

-------------------------------------------------
q-------------------------------------------------
q p = prix d’un bien
-------------------------------------------------
E = où
-------------------------------------------------
p q = quantités demandées d’un bien.
-------------------------------------------------

-------------------------------------------------
p

selon le produit, la réponse de la demande à une modification deprix, varie sensiblement.

La valeur absolue de e = 1 | Significations |
e = 1 | Demande parfaitement élastique, une variation de prix de + x % entraîne une variation des quantités demandées de moins de x % (et inversement) cas rare, exemple : transport. |
1 < e < ∞ | Demande très élastique, tout changement de prix a un impact plus que professionnel sur les quantités vendues,...
tracking img