Memnon ou la sagesse humaine

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1025 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Memnon ou la sagesse humaine (1749)
Auteur : François-Marie Arouet dit Voltaire (1694-1778)
Genre : conte philosophie, apologue
Mouvement : Les Lumières
Contexte : colonisation et mode de l'orientalisme, du conte oriental → « Mille et une nuits » = grand succès. Question des philosophes des Lumières : Quelle est la place de l'Homme dans le monde ? Voltaire évoque dans « Micromégas » :l'infiniment grand et l'infiniment petit, dans « Memnon » : il reprend cette question avec l'orient et l'étoile Sirius.
Axe 1 : Le conte farcesque
Personnages : pas de noms, désignation par la fonction, catégorie ou classe : noms communs et déterminants.
Temps : unité de temps, tout se passe en une journée.
Lieu : structure cyclique d'allers et venues entre la chambre et l'extérieur →évoquent l'univers théâtrale où les comédiens vont sans cesse de la scène aux coulisses.
Situations rencontrées :
Situation initiale : Memnon dans sa chambre échafaude un projet d'être sage → état d'équilibre mais il se résout à être sage certainement car il ne l'était pas, état déjà déséquilibré.
Déclencheur : lorsque Memnon met la tête à la fenêtre et voit les 2 femmes.3 actions, 3 expériences :
Les sanctions :
Rencontre avec l'ange qui ne rétablie pas Memnon dans l'état d'équilibre
Bilan :
Ces actions contrastent avec le cadre habituel, merveilleux du conte.
Situations ordinaires et expériences familières du lecteur du 18e mais dans un cadre exotique, oriental
Memnon est victime d'une farce, une tromperie, une duperie.Axe 2 : Un conte en forme d'apologue, une fable à la mode
Fable : assemblage d'actions organisées dans un récit qui ouvre sur une morale, en prenant un masque.
Pas d'accroche historique, les seuls repères temporels sont vagues « un jour » « ce matin ».
Commence comme dans les contes « conçut un jour » « il était une fois » : crée un simple ailleurs temporel.
3 étapes dans Memnon :Le projet de Memnon, a priori, avant l'expérience (l. 1 à 18)
Les 3 expériences malheureuses (l. 19 à 79)
La rencontre avec l'ange dans le rêve, morale de la fable, a posteriori (l. 80 à 114)
Le « projet incensé d'être sage » de Memnon :
Thèse : projet d'être sage
Argument 1 : être heureux = renoncer aux femmes (à la chair)
Argument 2 : avoir les idées claires =être sobre, renoncer aux vins (à la chère)
Argument 3 : renoncer à la cupidité = avoir des désirs modérés
{text:soft-page-break} Quel jugement le narrateur porte-t-il sur Memnon ? Quelles sont ces interventions ? Le narrateur est ironique, il ne fait pas qu'observer le héros mais le juge, il se moque de son personnage ce qui établie une complicité avec le lecteur. CesInterventions sont :
« projet incensé »
« il était sûr de ne pas sentir une telle faiblesse » : antiphrase
Évocation du temps de Voltaire, après la découverte de l'Amérique : danger des courtisanes qui propageaient la syphilis, venue d'Amérique.
Épithètes homériques : « pauvre Memnon » « sage Memnon » « notre sage »
En quoi le projet de Memnon est-il rationnel ?Le projet de Memnon semble rationnel, logique car il s'appuie sur des arguments.
Il pense qu'en se coupant du monde, en renonçant aux femmes, au jeu, à la société, il sera à l'abri des séductions → Raisonnement suppose l'indifférence au monde : propre aux stoïciens.
Définition épicurienne du sage qui n'use des plaisirs que pour le besoin pour rester lucide → c'est un plan de sagesse apriori comme si le monde pouvait obéir à nos plans.
Pourquoi ce « plan de sagesse » échoue-t-il ? Le raisonnement ne tient pas debout, sans queue ni tête, il s'effondre à la fin du conte.
Il a voulu se couper du monde, s'écarter de la réalité en renonçant à tous les plaisirs du monde (stoïcisme).
Ce plan oppose l'âme et le corps, morale irréaliste : faire taire le corps en le...
tracking img