Mktg

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1618 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 octobre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
CHAPITRE 0 : LA GRANDE DISTRIBUTION : ETAT DES LIEUX

1. Petit historique du commerce

Du « Bon Marché » au commerce électronique

1. Les débuts du commerce

Le commerce existe depuis toujours… Jusqu’au Moyen-âge, le commerce n’existait que sous forme de troc et ne concernait que quelques produits (esclaves, sel …)
Prédominance du commerce ambulant jusqu’au 19ème siècle.
Lenteapparition de la boutique depuis le 11ème siècle mais les boutiques et les villes se sont véritablement développées à partir du 19ème siècle.

2. 1852 : naissance du commerce moderne

Création du magasin « Le Bon Marché » par Aristide Boucicaut à Paris. Ouverture en 1852 d’un point de vente de 100m². A sa mort, en 1877, « Le Bon Marché » faisait 40 000m² et il y employait 3 500 personnes.Dans le politique de communication, il fait de la publicité (affiches, catalogues, invente la VPC, presse, images) et « anime » son magasin avec des ventes promotionnelles et des soldes (invente le « mois du blanc » en janvier).
Il innove dans l’assortiment : large et profond
Il innove dans la gestion de ses magasins :
La rentabilité à deux composantes : la marge et la rotation des stocks
Ilnégocie des délais de paiement longs pour ne régler ses fournisseurs qu’une fois les produits vendus
Il innove dans les rapports avec les clients :
➢ L’entrée est libre, on peut choisir en toute liberté
➢ Les produits sont garantis, repris ou échangés
➢ Les prix sont fixes et marqués
➢ Les rayons changent de place et d’agencement
➢ Les éléments du marketing du distributeursont établis par Aristide Boucicaut : l’accessibilité et la localisation ; la taille et son corollaire, l’assortiment ; le prix ; les services ; l’agencement ; l’animation ; la communication.

3. Quelques dates

1852 : invention de la formule des « grands magasins »
1867 : VPC créée par Boucicaut pour développer en province les ventes du Bon Marché
1916 : invention du libre-service aux USApar Clarence Saunders
1928 : naissance d’Uniprix, le premier magasin populaire français
1947 : création d’Aldi, première enseigne de Hard Discount
1949 : création du discount alimentaire par Edouard Leclerc, « L’épicier de Landerneau »
1954 : apparition du discount spécialisé : la FNAC (Darty en 1957 et Ikea en 1958)
Quelques naissances d’enseignes : Auchan en 1961, Stoc en 1967, Castorama en1969 …
1957 : premier Supermarché français
1963 : premier Hypermarché
1969 : premier centre commercial
1978 : apparition du Hard Discount en France
1984 : vente par Minitel
1988 : téléachat
1995 : vente sur Internet

2. Panorama de la distribution française

1. Les Fondamentaux économiques

28% des entreprises françaises
13,1% de l’emploi
15% du PIB

2. Les fondamentauxde l’implantation
Les formes de commerce classées selon la taille :

• Superette : < 400 m²
• Supermarché : entre 400 et 2 500 m²
• Hypermarché : entre 2 500 et 15 000 m²
• Grand Hyper et Grand magasin : entre 15 000 et 30 000 m²

➢ L’Hypermarché :
▪ Grande surface de vente : > 2 500 m², en moyenne 5 800 m²
▪ Libre service pour la quasi-totalité des rayons▪ Large assortiment : + de 50 000 références
▪ Parking avec vente de carburant
▪ Marges et prix réduits
➢ Le Supermarché :
▪ Surface de vente : entre 400 et 2 500 m², en moyenne 1 200m²
▪ Libre service pour la quasi-totalité des rayons
▪ 15 000 références
▪ 85% des ventes en alimentaire, le frais peut atteindre 60% de CA
▪ Plutôt situéen centre ville
➢ Les hard discounters :
▪ Surface de vente : de 300 à 800 m²
▪ Assortiment étroit et peu profond : environ 1 000 références, principalement produits « secs » alimentaires
▪ Ne vendent pratiquement pas de marques « nationales »
▪ Les prix les plus bas du marché
➢ Les grands magasins :
▪ Très grande surface de vente
▪ Jusqu’à...
tracking img