Mon plus grand bonheur

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1311 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 septembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
mardi 2 août 2011 - 11 h :

je suis à 3 jours du terme, rendez vous pour un monito et une surveillance du col.
Verdict : bébé haut, col à peine à 1 cm. La sage femme me programme donc un déclenchement pour le vendredi 5 août.
Je repars de là complètement désabusée, moi qui rêvais d'un accouchement naturel après 2 déclenchements...

La journée se passe, je me traîne, j'ai mal au dos, leschevilles enflées, bref la panoplie de la femme enceinte ayant bien profité de son statut en stockant x kilos superflus de ci de là...
On fait une balade de ...10 mn interminables. Je peste, je râle, je me dis "on voit bien que c'est pas la sage femme qui le porte, ce bébé"- tellement je le sens bas.
On rentre, je monte difficilement les 4 marches, je rampe jusqu'au fauteuil sur lequel j'échoue etentame une partie de chevaux avec mon fiston de 4 ans et demi love

mardi 2 août 2011 - 16h30

voici la partie commencée depuis 5 mn, quand soudain je sens la tête du bébé appuyer sur mon col, au même moment la poche des eaux dégouline chaudement entre mes jambes. Je me fige, incrédule et soulagée à la fois. Matiss me regarde bizarrement- je me lève en disant timidement "je crois que je perdsles eaux!" -"ça veut dire quoi maman ?"- "que je dois partir à la clinique, bébé a décidé de nous rencontrer". En répondant cela, mes larmes coulent, de joie de connaître enfin une naissance naturelle, d'angoisse de planter mon fils avec ses dés et sa partie de chevaux pt1cable .
Le papa est ravi, moi, je suis en état de choc, ce jour tant attendu est là, je prends une douche et me prépare pourun parcours inconnu. Cela a beau être mon 3° bibou, c'est mon premier accouchement spontané.

mardi 2 août 2011 - 17 h

Bisous à mes enfants, déchirée entre l'envie de rester avec eux et celle "d'en finir" au plus vite.

20 mn après nous voilà aux portes de la maternité. Je marche avec un poids très bas au niveau du pubis.
On sonne. Une sage femme vient nous ouvrir. Je lui annonce que j'airompu la poche, toujours pas de contractions, que je suis quasiment à terme...et que c'est un petit 3°...

Direction la salle de pré travail climatisée whistle auscultation du col - verdict : col mûr, ouvert à 3 cm bouncebouncebounce

A cette annonce, me voilà plutôt soulagée, c'est bien parti. Monito pendant 30 mn.

mardi 2 août 2011 - 18h:

direction la salle nature avec jacuzzi, ballon,drap, décor paradisiaque love

je me balade, parle à mon bébé en lui disant qu'on va former une belle équipe, que l'on va bientôt se rencontrer.
j'écoute de la musique, je parle avec zhom, pas de contractions douloureuses (il faut dire qu'avec 2 déclenchements à mon actif, je tolère la douleur violente provoquée artificiellement).
18h30 :
enfin, je reconnais mes contractions, je suis prête àles affronter debout pour accélérer au maximum le travail.
mon casque sur les oreilles, la musique classique accompagne la vague de chaque contraction. A chacune d'entre elles, je me pends au cou de zhom et respire tranquillement en visualisant mon col qui s'ouvre et bébé qui attend que je m'applique pour mieux naître.

20h00:
la sage femme me propose le jacuzzi que j'accepte volontiers.Avant d'avoir mis un orteil dans le bain, je sens monter des nausées et mes intestins se tordre. Excusez moi les détails, mais je fais le ménage par le haut et par le bas... pas très glamour tout ça mais ça soulage.
Je me hisse dans la bain bouillonnant mais une intuition bizarre ne me laisse pas apprécier l'instant à sa juste valeur : j'ai envie de pousser pt1cable
La poussée de l'expulsion voyezvous. Je ne dis mot car ce n'est pas possible, ce doit être encore mes intestins qui me jouent des tours. Mais à chaque contraction, je ne souffre pas, j'ai seulement envie de pousser pour aider bébé à descendre.
Que faire ? Dois je avertir la sage femme? Dois je écouter mon corps? mon sentiment de maman?

Je dis à zhom que je veux sortir du bain( au bout de 20 mn à lutter contre l'envie de...
tracking img