Mondialisation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (365 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La Révolution industrielle a fourni à quelques pays comme le Royaume-Uni, la France, puis les États-Unis et l’Allemagne le quasi monopole des productions manufacturières, ce qui se traduit par lamise en place d’une division internationale du travail : les pays riches échangent des biens manufacturés aux pays pauvres contre des denrées alimentaires et des matières premières. À la veille de laPremière Guerre mondiale, le commerce de ces produits primaires représente plus de la moitié du commerce mondial en valeur[21].

L’expansion du commerce international est soutenue par les innovationsdans le domaine des transports, en particulier des transports maritimes. Il s’agit du développement des chemins de fer, mais surtout de l’abaissement des coûts de transport maritime : d’après PaulBairoch, le coût moyen de transport (assurance et frais annexes compris) en pourcentage de la valeur des importations (CAF) passe d’entre 17 à 20% en 1830 à environ 8% en 1910[22]. Cette tendance estpermise par le développement progressif de la machine à vapeur (le tonnage de la flotte à vapeur du Royaume-Uni ne dépasse celui des navires à voile qu’en 1883[23]) et la réalisation de grands canaux : lecanal de Suez, inauguré en 1869, réduit de 40% la distance entre Londres et Bombay. Dans le transport maritime, la baisse des coûts atteindrait 70% entre 1840 et 1910[24].

Cette tendance s’ajouteà la signature de traités de libre-échange bilatéraux (qui se révèlent multilatéraux du fait de la clause de la nation la plus favorisée) qui suivent en Europe le traité franco-britannique de 1860.Seuls les États-Unis, suite à la victoire du Nord dans la Guerre de Sécession, renforcent leur politique protectionniste.

Finalement les échanges croissent beaucoup plus vite que la production, etatteignent, relativement au niveau de la production, des niveaux qui ne seront pas égalés avant longtemps. Ainsi, alors qu’il était d’environ 7,5% vers 1850, le taux d'ouverture à l’exportation (i.e....
tracking img