Montaigne

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (377 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Auteur avec 'Les Essais' d'un monument de la littérature française, Michel Equyem de Montaigne est une figure fondamentale de la pensée de la Renaissance. Issu d'une famille fortunée, il reçoit uneexcellente éducation inspirée des préceptes humanistes. Magistrat de formation, Montaigne est très impliqué dans la vie politique de son pays en tant que conseiller à la Cour des aides de Périgueux etsurtout maire de Bordeaux de 1581 à 1585. Fatigué par ces fonctions, le penseur se retire dans son domaine et sa 'librairie' pour se consacrer à la lecture et à l'écriture. Inspiré par la devise deSocrate, 'Connais-toi toi-même', et convaincu que 'chaque homme porte en lui la forme entière de l'humaine condition', Montaigne se lance dans la rédaction de ses 'Essais' : une somme de sa pensée, deses expériences et de ses considérations sur le monde. Si la philosophie de ce voyageur cultivé s'inscrit dans la culture humaniste, Montaigne fait aussi preuve d'un grand scepticisme. Conscient de nepas pouvoir tout expliquer, pessimiste face aux ravages des guerres de religions, Michel de Montaigne recherche la sagesse au-delà de tout jugement moral, politique et religieux, d'où la richesse etl'universalité de son oeuvre.
Le mot Essais vient de « exagium »qui veut dire pesage (peser ses idées)


L’humanisme est un mouvement intellectuel de la Renaissance qui s’étendit de 1300 à 1600.Ce mouvement est né en Italie et s’est progressivement répandu en Europe. Il a atteint son apogée en Europe au XVI ème siècle. Ce mouvement marque le retour aux textes antiques. Pétrarque, Ficin, Picde la Mirandole, Erasme furent les principaux représentant de ce mouvement. La diffusion des textes est favorisée par les progrès de l’imprimerie, mais aussi par le développement des villes. Un groupede poètes va naître : la Pléiade. L’humanisme devient politique. Cela se reflète dans les discours de Ronsard (1562) ou dans les œuvres de Michel de l’Hôpital (1505-1573) qui dénonce la guerre...
tracking img