Montaigne

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1043 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Biographie de Michel Eyquem de Montaigne  (1533 -1592)

|Michel de Montaigne naît le 28 février au château de Montaigne, en Dordogne. Du fait de la mort en bas-âge de deux premiers nés, il est l'aîné |
|des 8 enfants de Pierre Eyquem issu d'une famille de riche négociant bordelais et d'Antoinette de Louppes, fille et nièce de marchands |
|toulousain et bordelais enrichis dans lecommerce du pastel, d'origine espagnole. Le grand-père de Montaigne, Ramon Eyquem, fait l'acquisition |
|en 1477 de la petite seigneurie périgourdine de Montaigne, arrière-fief de la baronnie de Montravel, composée de terres nobles et d’un modeste |
|manoir. Cette acquisition est la première étape de l’accession à la noblesse. Son père, le premier de la famille à naître au château de ||Montaigne (1495), rompt avec le commerce et embrasse la carrière des armes. Humaniste ouvert aux idées nouvelles, lui fait apprendre le latin, |
|alors seconde langue de toute l’élite européenne cultivée, comme une langue maternelle et le grec. Il entoure l'éducation de son fils d'une |
|grande douceur et s'inspire de De pueris instituendis d'Erasme. Le jeune Michel de Montaigne passe son enfanceauprès des paysans; il restera |
|toute sa vie proche et respectueux des gens humbles. De 7 à 13 ans, Montaigne est envoyé suivre le « cours » de grammaire et de rhétorique au |
|collège de Guyenne à Bordeaux. Rétif à la dure discipline de l’époque, il gardera le souvenir des souffrances et des déplaisirs subis.Son père,|
|excellent gestionnaire de ses biens, aidé par son épouse, fortepersonnalité et intendante hors-pair, il arrondit son domaine par achats ou par|
|échanges de terres. Reconnu et considéré par ses concitoyens bordelais, il parcourt tous les degrés de la carrière municipale avant d'obtenir |
|en 1554 la mairie de Bordeaux. Montaigne qui a suivi des études de droit, lui succède dans sa charge de magistrat à Périgueux, puis au |
|parlement de Bordeaux. SiMontaigne montre dans les Essais son admiration et sa reconnaissance pour son père, il garde pratiquement le silence |
|sur sa mère. Il semble bien qu'il ait eu des rapports tendus avec elle. Montaigne va siéger de 23 ans à 37 ans comme magistrat d’abord à la |
|Cour des aides de Périgueux puis, après sa suppression en 1557, au Parlement de Bordeaux, où siègent déjà son oncle et deux cousins desa mère,|
|sans compter le grand-père et le père de sa future femme ainsi que son futur beau-frère. En périodes de troubles (la période des guerres de |
|religion s’ouvre en 1562 et va durer trente ans), il collabore avec le gouverneur de la ville nommé par le roi et le maire élu par la |
|municipalité pour maintenir l’ordre public et peut lever des troupes. Michel de Montaigne faitla connaissance à 25ans d'Etienne de la Boétie, |
|magistrat comme lui. Orphelin de bonne heure, marié, chargé par ses collègues de missions de confiance (pacification de la Guyenne durant les |
|troubles de 1561), il est plus mur que Montaigne. Juriste érudit avec une solide culture humaniste, il écrit des traités politiques mais aussi |
|des poésies en latin. Cette amitié marquera Montaignequi est influencé par l'exigence morale de son ami et son engagement dans la réflexion |
|politique. L'amitié de Montaigne et de la Boétie est encore évoquée aujourd'hui comme un symbole. Son admiration pour la grandeur |
|intellectuelle de son aîné s’allie à de profondes affinités culturelles et à un parfait accord idéologique dans cette période de guerres |
|religieuses.Mais cette amitié dure peu. La Boétie meurt, sans doute de la peste, en 1563. Montaigne épouse en 1565, à 33ans Françoise de la |
|Chassaigne issue d’une bonne famille de parlementaires bordelais. Ils auront six filles. Une seule, Léonor, survivra. Le père de Montaigne |
|décède en 1568. Montaigne hérite alors de la terre de Montaigne où il s'y retire deux ans plus tard, après avoir...
tracking img