Norbert elias: la civilisation des moeurs

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (482 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Norbert Elias est un sociologue Allemand né en 1897, considéré comme un auteur majeur de sociologie historique, de par son ouvrage "Sur le processus de civilisation", paru en deux volumes dont nousétudions ici le second: "La dynamique de l'occident", publié en 1939, mais reconnu uniquement 30 ans plus tard. Dans cet extrait, Elias postule que l'évolution de la société engendre nécessairement unprocessus de monopolisation de différentes fonctions sociales.
Ainsi, d'après Elias, dans une société donnée, il y a nécessairement un certain nombre d'individus qui luttent pour contrôler leschances de puissance sociale, en premier lieu les moyens de subsistance et de production, mais aussi la violence. Cette lutte rend plus fort les vainqueurs, qui vont, à la fin, se retrouver avec lemonopole des chances de puissance sociale. Cela va engendrer en fait la centralisation du pouvoir, et, en fin de compte, les Etats.
Cependant, la monopolisation de ces pouvoirs va engendrer la genèse del’administration pour pouvoir les exercer. On passe ici d’une société traditionnelle à une société moderne, avec la genèse de l’Etat et la pacification des rapports sociaux : en effet, le monopole de laviolence légale va confisquer l’utilisation de celle-ci par les individus (hors de certains cas exceptionnels), mettant fin à l’utilisation de celle-ci pour contrôler toujours plus de chances depuissance sociale. C’est ce qui forme, pour Elias, le processus de civilisation.
Néanmoins, la personne qui se retrouve à la tête du (quasi) monopole des chances de puissances sociales n’est pas pourautant omnipotente. En effet, elle est de plus en plus assujettie à l’administration nécessaire à la gestion de ce monopole, jusqu’à en devenir un simple éxécutant ne disposant que d’une marge de manœuvrefaible. De plus, la multitude des personnes ayant été dépossédées de ces chances de puissance sociale forme un contre pouvoir important dont peut résulter la mise à bas de l’individu qui aura...
tracking img