Organisation d'entreprise

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 32 (7910 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 octobre 2013
Lire le document complet
Aperçu du document
Chapitre : organisation : Théorie de l’organisation appliquée aux entreprises.

Approche théorique de la théorie de l’organisation
Cette approche se situe au carrefour de plusieurs sciences, dont la sociologie, l’économie, la psychologie, le droit. Nous allons tenter de cerner aux mieux les différences approche en terme des théories des organisations. Nous comprendrons par la suite que toutesces approches nourrissent l’évolution des méthodes de management et des modes de pilotage stratégique de l’organisation. Nous ne pourrons bien sûr pas balayer l’ensemble des théories, nous tenterons cependant d’en préciser certaines.
En France, la discipline sociologique qui a traité le travail industriel s’appelé au départ « sociologie industriel », puis c’est transformé en « sociologie dutravail ». La sociologie du travail c’est développé après la Seconde Guerre Mondial. Elle s’est intéressé à :
L’étude des comportements humains dans l’entreprise
L’étude des conflits dans le secteur industriel
L’étude du travail des salariés et de la classe ouvrière
L’étude des mouvements ouvriers et des relations Patron/Syndicat
Les centres d’intérêts de la sociologie des organisations sefocalisent aux départs sur la division du travail, sur le développement de nouveaux conflits sociaux, sur les conflits internes …
Pour Michel FOUDRIAT, les termes d’étude étaient en autres :
Des relations entre les individuels et les groupes à l’intérieur de l’organisation
Des conditions de travail
Les décisions et les processus décisionnels
Les négociations collectives
Les grèves et lesconflits sociaux
Les crises et les changements
Les revendications des salariés
La formation continue, ces enjeux et ces effets
La culture d’entreprise
Les identités du travail
Les rapports entre l’entreprise et la société
L’étude scientifique des organisations a commencé avec les travaux de TAYLOR et c’est développé pendant le 20ème siècle. Trois grandes écoles ont été mises en évidence :
Lesthéories rationalistes dites classique
Les théories des relations humaines
Les théories de la rationalité limité et analyse stratégique
L’approche dite classique, ou la vision scientifique du travail
Selon LECRIVAIN, les 1ère réflexions concernant les organisations se développe au début du 20ème siècle avec la monté en puissance de l’industrialisation et l’apparition des grandes entreprisesdans lesquels le capital, détenu par les propriétaires, et le pouvoir détenu par les dirigeants sont séparés. Les réflexions sont issues d’observation faite en entreprise par des ingénieurs et des industriels qui ont essayé d’analyser et de rationaliser le fonctionnement de l’entreprise. Mais auparavant, deux économistes, Adam SMITH sur la division du travail et RICARDO sur la spécialisation destâches, avaient commencé à formuler les premières théories sur l’entreprise. Leurs postulat de de départ étaient « il existe un modèle idéal d’organisation dont l’efficacité repose sur une division des tâches qu’il convient d’organiser, d’autant que l’individu au travail ne répond qu’a des tâches d’exécution et qu’il ne peut pas faire preuve d’initiative. Cette organisation aura un fonctionnementrégulé et coordonné par la hiérarchie ».
L’organisation scientifique du travail, l’OST, a été développé par TAYLOR (1856-1915). Cet ingénieur développe une vision mécaniste du travail. Pour TAYLOR, il existe :
Une division verticale du travail distinguant les concepteurs et les exécutants
Une division horizontale du travail, les tâches sont spécialisées, le travail partialisé pour aboutir à un« one best way » au niveau des processus de travail
Un travail contrôlé par la mise en place de contremaître
Un salaire au rendement pour motiver le salarié et assurer une productivité de masse
TAYLOR développe ainsi un système rationaliste du travail. La seule maitrise de la technique ne suffit plus pour faire progresser l’industrialisation. Il apparait comme nécessaire de rationaliser...
tracking img