Pascal : justice - force

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2325 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
PASCAL Les Pensées (édition Le Guern)

Fragment 94 Justice, force

I mise en place de la problématique

A) le titre
Il juxtapose deux mots, sans aucun lien (même pas « et ») : cette disjonction montre que c’est un face à face.
On peut remarquer que l’ordre des termes donne la priorité à la justice.

1) « justice » :
- le terme désigne d’abord et avant tout le systèmedes valeurs fondamentales, ce qui s’oppose à l’injustice. En principe le droit, c’est-à-dire l’ensemble des lois, traduit cette exigence globale de justice en règles précises de société.
- Par élargissement la justice désigne aussi l’institution judiciaire qui applique le droit (le tribunal, le juge), ce qui suppose que les lois sont nécessairement justes et que le tribunal rend toujoursparfaitement la justice.

2) « force » : le second terme désigne la puissance matérielle, la capacité à agir physiquement. Dans la réalité sociale la force désigne tous les moyens matériels dont dispose le pouvoir pour contraindre les citoyens (ainsi on parle aujourd’hui des forces de l’ordre pour désigner la police).

Le titre de ce fragment met en place une confrontation : celle du domainespirituel (justice) et celle du domaine matériel (force).


B) deux types de contrainte

1) « il est juste que ce qui est juste soit suivi » :
cette phrase semble une tautologie (définir un mot par lui-même comme « un sou est un sou »). En réalité Pascal montre qu’il y a une cohérence interne de la justice qui tient à deux caractéristiques :
- « il est juste » signifie que chaque homme trouvejuste que… Autrement dit chaque homme a une conscience morale par laquelle il reconnaît des valeurs fondamentales.
D’ailleurs la tournure impersonnelle renforce la dimension universelle : tout le monde éprouve le besoin de justice. (On peut le montrer avec le sentiment de révolte qui nous saisit lorsque nous sommes témoins d’une grave injustice).
- « soit suivi » : la justice n’est passeulement théorique, un ensemble de beaux principes dans un monde spirituel mais elle est aussi une exigence pratique : elle doit se réaliser concrètement dans les actes. Cela signifie deux choses :
+ d’abord au niveau individuel nous ressentons la justice comme une contrainte intérieure. Notre conscience nous dicte un devoir. Et lorsque nous choisissons de le suivre nous restons libres puisque nousobéissons à nos propres valeurs.
+ ensuite au niveau collectif il y a une attente des citoyens vis-à-vis du pouvoir politique et social pour qu’il fasse de la justice une réalité.

2) « il est nécessaire que ce qui est le plus fort soit suivi » :
Il s’agit ici de la contrainte physique. Ce type de nécessité est celui des lois de la nature, de la cause qui entraîne obligatoirement l’effet :c’est le principe du déterminisme. Le terme « suivi » n’a donc pas exactement la même valeur que dans la proposition précédente car ici toute liberté a disparu : la victime est impuissante face à son agresseur. Nous subissons la force alors que nous choisissons la justice (hétéronomie contre autonomie).
Remarquons le superlatif « le plus fort » : la force est toujours une question de degré , donc decomparaison et de confrontation. Nous sommes dans un rapport quantitatif : le plus fort est celui qui a plus de muscle, plus d’argent, une arme plus puissante…Une hiérarchie se met en place mais elle garde toujours un caractère provisoire car tôt ou tard apparaîtra un nouvel homme plus fort qui prendra la place du maître d’aujourd’hui. A l’inverse dans son principe la justice est un absolu,elle ne change pas.

II Confrontation

A) une double menace
Lorsque chacune de ces tendances est livrée à elle-même elle aboutit à un système social inacceptable.

1) « la justice sans la force est impuissante » :
Le monde spirituel est sans impact sur le monde matériel. Concrètement les lois ne sont pas respectées s’il n’y a pas d’autorité qui exerce un pouvoir de contrôle et de...
tracking img