Pascal

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (307 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La violence s'apparentant à une vengeance ne doit pas etre utilisée pour rémédier à une injustice. Une telle violence permet alors un soulagement provisoire face ç une injusticesubie mais elle est incapable de supprimer ce sentiment d'injustice à défaut de celui de culpabilité car la violence engendre la violence qui n'est en d'autre terme la réponse parune injustice à une injustice.

La violence fait parfois l'objet d'un usage pénal. Elle est alors modérée et réfléchie. La loi du Talion appliquée dans certains pays du MoyenOrient qui illustre parfaitement l'adage « œil pour œil, dent pour dent » est un exemple de remède à l'injustece par la violence.  En effet, le chatiment doit etre égal à la fautecommise. La violence rétablit ici l'égalité face à la violence par laquelle se manifeste la plupart du temps l'injustice. Cependant cette réponse à l'injustice ne repescte enrien les droits de l'Homme. Elle fait prévaloir le respect et le maintient de l'odre plutot que le respect des citoyens. EN outre, cette violence apparaît comme une justiceinhumaine, équivalente à une injustice.

Mais, la violence de la punition permet d'éviter les recidives. Qui pourrait recommencer à voler après qu'on lui ai couper les mains commechatiment ? Il faut alors que cette violence soit modérée pour etre efficace sinon, le climat de terreur pourrait se développer et cette justice apparaîtrait comme une injustice. Elledoit repescter l'humanité de l'individu.

Par ailleurs, il existe une autre forme de violence face à l'injuste qui se développe dans un climat de non respect de l'humanité, dansun environnement de haine, de mépris de l dignité de l'homme : la violence révolutionnaire. Celle ci apparaît comme seul recours à un système juridique et politique injuste.
tracking img