Plan peut-on vouloir ce qu'on ne désire pas ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (313 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
1. Distinction de la volonté et du désir A.Vouloir, c'est affirmer ou nier des propositions, c'est un acte de l'entendement (Descartes, Méditations métaphysiques). B.Désirer, c'est considérer l'utile et le nuisible dans ce qui peut nous arriver dans le futur (Descartes, Passions de l'âme). C. Par conséquent volonté et désir sedistinguent par leurs objets, mais aussi par leur mode d'être. En effet, le désir implique le bien du corps, ou de l'union de l'âme et du corps, tandis que la volontéconcerne l'âme seule.

2. Critique de l'idée d'une volonté libre, qui serait indépendante de l'entendement, et qui serait une faculté d'affirmer ou de nier librement A.L'idée de volonté est une idée abstraite, qui est une généralisation des actes singuliers d'affirmation ou de négation (Spinoza, Éthique). B. Un acte singulierd'affirmation et de négation ne peut pas se concevoir sans une idée, acte de l'entendement qui en lui-même affirme ou nie l'existence d'une chose ou la vérité d'un rapport. Parconséquent la volonté libre, comme faculté séparée, est une illusion (Spinoza). C. Nous ne voulons pas des objets bons ou mauvais en eux-mêmes, mais les objets sont bonsou mauvais parce que nous les désirons ou les rejetons. La volonté ne s'exerce pas sur le bien et le mal, tandis que le désir s'exerce sur l'utile et le nuisible.L'homme n'est pourvu que d'un désir, et il s'imagine posséder une volonté libre (Spinoza).

3. Le désir ne s'identifie à la volonté que parce que nous oublions ce qu'estla volonté bonne La pureté de l'intention signale une liberté de la volonté qui outrepasse tous les intérêts naturels. Il s'agit d'une liberté pratique ou morale.
tracking img