Pompidou

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1185 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction :

biographie de Georges Pompidou :

Né le 5 juillet 1911 à Monboudif, de parents enseignants.

Agrégé de lettres, diplômé de l’École Libre des Sciences Politiques de Paris, Georges Pompidou est nommé professeur à Marseille en 1935. En 1945, il entre au Cabinet du général De Gaulle en tant que chargé de mission pour l’Information et l’Education nationale. Nommé chef de cabinetdu général de Gaulle en 1958, il est le négociateur secret des accords avec le FLN en 1961. Par la suite, il rejoint le monde des affaires et accède au poste de directeur de la banque Rothschild en 1954. Le 15 avril 1962, le Général De Gaulle le nomme Premier ministre poste qu’il occupera sans interruption jusqu’en juillet 1968. Il est en effet reconduit dans ses fonctions de Premier ministrepar le Général De Gaulle après la victoire de ce dernier à l’élection présidentielle de décembre 1965. Il est le principal artisan des "accords de Grenelle" qui mettent fin à la crise de mai 68. Après le départ de Charles De Gaulle en mai 1969, il est élu président de la République et met en œuvre une politique de modernisation de l’industrie française et de renforcement de la constructioneuropéenne. Gravement malade, il ne pourra terminer son mandat et décède le 2 avril 1974


I- Le contexte historique
1°) Le départ de Charles de Gaulle
Suite aux événements de mai 1968, De Gaulle souhaite retrouver une légitimité par les urnes. De cette idée est née l'idée d'un référendum sur un sujet où le général De Gaulle engagerait sa responsabilité. Mais, dans la constitution, un référendum nedoit porter que sur les questions d'organisation des pouvoirs publics. La réforme régionale destinée à donner davatange de pouvoirs aux régions pour rapprocher les décisions des Français sert donc de prétexte à la tenue d'un référendum.
Initialement prévu en décembre 1968, le référendum est retardé et repoussé en avril 1969. Ce délai va permettre aux opposants de De Gaulle de s'organiser :l'opposition de gauche, les milieux économiques qui apprécient de moins en moins la pression fiscale toujours plus élevée. Dans les rangs mêmes de la droite, des critiques apparaissent Valéry Giscard d'Estaing, leader des républicains indépendants, multiplie les critiques contre la pratique politique De Gaulle et sa tendance à l'autoritarisme. Un fossé se creuse alors entre les Gaullistes et la droitemodérée. Enfin, l'attitude de Georges Pompidou est ambigüe. Il n'a toujours pas digéré sa mise à l'écart du pouvoir. Lors d'un déplacement à Rome, il déclare être candidat à la prochaine élection présidentielle et se montre prêt à assurer la succession de De Gaulle. Le 27 avril 1969, le non l'emporte avec 53% des suffrages.

2°)La situation de la France

Georges Pompidou devient Président de laRépublique, en pleine crise monétaire internationale.
Donc un ans après la crise de mai 1968, la situation de la France n’est pas a son apogée. Il y a du chômage , des inflations des prix…
Et comme il le sous entend dans son discours par la phrases « Dans l’université, l’agitation persiste, elle ne demande qu’à exploser. Ici ou là, on amorce des revendications, on prépare des grèves, peut-être dudésordre. », la population française n’est toujours pas satisfaite des réformes prise à l’issue de la crise de 1968. Pompidou le sait très bien c’est pourquoi il va tout mettre en ouevre pour atténuer la crise de la France.

II- La présidence de Georges Pompidou
1°) Sa politique

Sa politique intérieur :En politique économique, Pompidou poursuit les réformes qu'il avait déjà commencéeslorsqu'il était premier ministre : modernisation de l'économie grâce aux investissements dans les secteurs aéronautiques ou spatiaux. Il a notamment réussi à convaincre les autres partenaires européens de créer une Agence spatiale européenne et le programme de lanceur spatial Ariane.
• Poursuite industrialisation de la France
• Développement des routes et donc des voitures, multiplication des...
tracking img