Pour la peine de mort

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (752 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 février 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Pour la peine de mort (capitale)
Principaux arguments pour la peine de mort

_ un meurtrier prive un individu de sa vie. De quel droit et au nom de quoi ?

_ aucun individu ne peut se permettred'une façon arbitraire de tuer, violer,etc ...

_ la peine de mort n'est pas un moyen de répression mais une forme de prévention ou tout du moins de dissuasion.

_ si la vie est sacrée pourquoilaisser le droit a certaines personnes d'en faire ce qu'elles veulent ?

_ En quoi une société se discrédite en adoptant la peine de mort ?

_. les crimes commis qui font mériter la peine demort permettent-ils encore de considérer l’assassin comme un être humain ? Les droits de l’homme ne peuvent par conséquent plus être invoqués quand on parle de peine de mort.

_ les erreursjudiciaires : il ne faut pas non plus exagérer . Ils sont totalement fiables. OU La question de la condamnation des innocents n’est pas celle de la peine de mort, mais de la faillibilité de la justice.
_. lapeine de perpétuité est tout aussi inhumaine : c’est condamner à vivre, tout en sachant qu’on ne sortira jamais. En prison à perpétuité, le condamné perd le peu d’humanité qui lui restait, et devientun animal.
_. un meurtrier, un violeur etc n’a jamais l’impression d’avoir fait du mal, on ne peut attendre qu’il mette lui-même un terme à ses jours
_. il n’existe aucune garantie que les condamnésà mort ou à perpétuité (selon les pays) ne commettront pas à nouveaux leurs crimes s’ils sortent, même très vieux. Mieux vaut supprimer totalement cette probabilité, même si elle est infime. 4. mieuxvaut une erreur judiciaire et la condamnation à mort d’un suspect, que la mort de nouvelles victimes qui n’auront même pas eu la chance de passer devant un tribunal. Il y aura toujours plus devictimes de récidivistes libérés après une peine plus ou moins longue, que de condamnés à mort par erreur.
_. pour un criminel qui deviendra un ange, combien seront libérés sous serment et recommenceront...
tracking img