Projet dejeps

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 24 (5945 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
[pic]

[pic]

I- INTRODUCTION P 3

II-SITUATION INITIALE P 4

III-DIAGNOSTIC

a-définition légale du handicap P 6

b-étude l’OVLEJ P 7

c- les différents types d’accueil P 8

d- carte P 9

e-schéma d’acteur P 10

f-les demandes P 11IV-OBJECTIFS GENERAUX P 13

V- OBJECTIFS OPERATIONNELS P 13

VI-PLAN D’ACTIONS P 13

VII- GRAPHIQUE DE GANTT P 17

VIII-BUDGET P 18

IX- MODALITES D’EVALUATION P 20

X – GLOSSAIRE P 22

XI-ANNEXES P 23

I- INTRODUCTION

La Ludothèque Castraise, La Lud’Ocest une Association loi 1901 à but non lucratif, agréée Association Jeunesse et d'Education Populaire par le ministre de la jeunesse et des sports.

L’Objet de l’association est de rendre accessible aux enfants, adolescents et adultes de tous milieux, sous forme de prêt, à domicile ou sur place, un nombre important de jouets et de jeux enrichissants.

Depuis 2000, je suis salarié à laludothèque castraise en tant que directrice, mes missions principales sont de diriger le centre de loisirs ainsi que d’élaborer des projets dans le but de développer la ludothèque.

Dernièrement j’ai participé à une réflexion sur le développement de l’activité la cité du jeu (service englobant location de jeux et accueil de groupe) et plus particulièrement sur son utilité sociale. Cetteréflexion a été menée avec le conseil d’administration, le personnel de la ludothèque ainsi que Monsieur Alain meunier responsable des Francas du Tarn et de l’Aveyron.

Deux éléments nous ont amené à réfléchir sur l’accueil d’un public présentant un handicap.

- Nous accueillons quelquefois ce public là, mais nous avons repéré des difficultés qui constituent un frein à cet accueil.- Par ailleurs la ludothèque castraise est affiliée au Francas du Tarn qui met en œuvre un projet d’accueil des personnes handicapés, pendant leurs loisirs.

J’ai donc saisi l’opportunité de ma formation pour mettre en œuvre un projet sur l’accueil des personnes handicapés, afin de développer ce service tant sur le plan quantitatif que qualitatif.

II-SITUATION INITIALELa ludothèque est un espace dédié au jeu et au jouet où se pratiquent le prêt et le jeu sur place. Elle se définit comme un espace culturel, une institution socio-éducative, lieu d’animation autour du jeu et du jouet. Devenues de véritables équipements de proximité, les ludothèques sont des partenaires à part entière de la vie du quartier ou de la commune où elles sont implantées. Ellestravaillent en collaboration avec des partenaires variés : écoles, crèches, centres de loisirs, institutions spécialisées, hôpitaux, et s'insèrent généralement dans le tissu associatif local.

Leurs fonctions sont de donner à jouer, de favoriser des rencontres et échanges, de faciliter la socialisation (notamment pour le très jeune enfant), de prévenir (de l’échec scolaire, de ladélinquance), de favoriser des acquisitions et échanges culturels (découverte d’autres cultures, transmission d’un héritage culturel), d’aider à l’apprentissage d’une consommation avertie ou encore de participer à la conservation du patrimoine ludique mondial.

Le jeu créateur de lien social

L’utilité sociale du service dans ces lieux qui se veulent conviviaux se manifeste en termes d’éducationpopulaire.
Il s’agit d’ouvrir la porte à l’imaginaire, tout en conduisant à des règles : règle du jeu, règle du lieu. Le plaisir et la règle sont les mots-clefs de la ludothèque. Le jeu apparaît comme un outil de citoyenneté (jouer c’est apprendre des règles, c’est donc tenir compte de la réalité des autres). Le jeu favorise les rencontres, et est susceptible de permettre l’intégration. Les...
tracking img