Recuperar el territorio mapuche

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (498 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Nicolas Sarkozy s’engage pour l’Afrique

A l’occasion du sommet des dirigeants africains à Addis Abeba, en Ethiopie, Nicolas Sarkozy est venu leur délivrer un message. Il a promis de faire del’Afrique l’une de ses priorités à l’occasion de ses deux mandats internationaux.
Cela faisait 38 ans qu’un président français ne s’était déplacé en Ethiopie. Mais il n’était pas la bas en tant quereprésentant français, mais en tant que président en exercice du G8 et du G20.
Donc le 30 janvier 2011, le président a fait le voyage pour quelques heures, et a prononcé un plaidoyer en faveur del’attribution d’un siège permanent pour le continent au sein du Conseil de sécurité des Nations Unies. C’est ce que revendique les africains depuis très très longtemps. Le président défend également une meilleurerégulation financière et notamment la lutte contre la spéculation sur le marché des matières premières. Il a prononcé durant ce sommet « Les spéculateurs affament vos populations ». Il en est égalementvenu à parler du cas de l’Egypte actuel, je cite « Nous sommes avec les populations égyptiennes », et il a ajouté qu’il ne fallait pas user de la violence.
Nicolas Sarkozy a ensuite rencontréquelques uns des chefs d’Etat. Notamment les présidents de l’Afrique de l’Ouest pour parler de la crise en Côte d’Ivoire.

Les priorités du G20

L'Élysée n'a rien changé à l'ordre de ses priorités pourle G20. La réforme du système monétaire international (SMI); la régulation du marché des matières premières; l'identification de nouvelles sources de financement pour le développement.
Pour saprésentation officielle du programme, le chef de l'État est apparu moins offensif sur les monnaies, sujet très délicat sur le plan diplomatique, préférant s'en prendre aux «spéculateurs» anonymes qui fontmonter les prix sur les marchés des matières premières agricoles au risque de déclencher des émeutes de la faim dans les pays les plus pauvres.
Concernant la monnaie, le président a dit, «Tout...
tracking img