Relation educative

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2933 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Ignorant vaniteux aux méprisables illusions attrapées au vol dans d'illusoires écrits. Des valeurs, les tiennes, les miennes, toutes opposées, complémentaires. Simples éphémères de pensées, jugements relatifs où la lame blanche égorge les égarés. Devise pourtant similaire, trouver dans l'infini du regard réponses aux questions existentielles. Besoin superficiel puisé dans la volonté humaine afinde gorger modèle à la création individuelle. Une danse, sur un air d'envoûtement, des pas dans les murmures d'un bonheur. Une main, l'une dans l'autre, des corps en transe. Bonheur trouvé dans cette mascarade, celle de l'Humain dansant avec son propre reflet. Ego possessif, envie destructrice de pouvoir. Eris amusée de nous voir suivre des desseins préinscrits. Elle manipule, fait couler le sang,larme sur une terre meurtrie. La fin, le début. Une ambiance musicale, des notes payées contre l'ignorance. Volonté de rêver un monde meilleur, la religion reste pour cette Déesse le bien illusoire, alors elle rassemble les Hommes autour d'un désir de pouvoir. Institutions destructrices, bornées, limitées coupant les esprits libres d'une quelconque envie de découverte, de voyages. Voir sous terreles racines de nos vies. Mondes à forger, mais seuls les libres pourront trouver le moyen de se chercher. Enfant sage questionne ainsi la religion : A quoi sers-tu ? N'est-elle limitée qu'à un rôle de communauté ? En supposant et en observant la vérité de cet enjeux communautaire, l'enfant observer contradictions en l'absurdité même de cette illusion en pointant du regard l'égocentrisme humainenchaînant la religion à des institutions fanatiques. En suivant le principe d'alchimie « Une personne ne peut rien gagner sans perdre quelque chose. Pour gagner une chose, il en faut une autre de valeur équivalente » servant d'équilibre à cette démonstration, nous observerons que la religion peut être ambidexte : source de cohésion et de décohésion sociale. Elle crucifiera d'elle même ses propresinstitutions.

Supposant vrai que la religion n'a qu'une fonction de cohésion sociale, il faut voir en quoi elle joue ce rôle. La croyance fonde ses principaux appuis, ses bases dont les institutions religieuses se chargent de reprendre afin de dominer au mieux l'ensemble de leur sphère d'influence. Les sources originelles dans les entités divines, aussi bien des Dieux humains que des animaux ouforces silencieuses. Les anciennes croyances éteintes en majorités reposaient sur plusieurs dieux, polythéisme, ou entités invisibles, nanisme. Celles dites modernes s'ancrent d'avantage dans une et unique entité nommée Dieu, Alla, religions donc monothéistes dont la chrétienté, le judaïsme, le protestantisme opposés aux croyances Égyptiennes, Romaines, Grecques. De plus, les institutions forment àelles seules un ensemble de cultures religieuses. Avec notamment, l'essor des arts matériels tels que les pyramides, les temples, les églises mais aussi les arts spirituels dont la danse, les chants, sans oublier les écrits permettant de conserver des preuves historiques : le Coran, la Bible en sont deux exemples. Dès lors, la religion dans sa définition de cohésion sociale favorisel'amélioration des techniques nécessaires à l'art pour se peaufiner, s'améliorer, tendre vers la conception communautaire du beau, un progrès des savoirs-faire. Elle occupe par conséquent un rôle de développement dans le souci unique de se rapprocher de la perfection divine. D'autre part, leurs interprétations des écrits religieux instaurent de nombreuses valeurs sociales indispensables pour vivre en communautéainsi que des valeurs morales. Les sociales définies comme des droits, des devoirs avec la liberté, l'égalité, le respect, la fraternité, assurent une bonne cohésion sociale et les morales correspondant aux coutumes culturelles telles que le savoir dire merci, l'amabilité, entretiennent un équilibre de bien être communautaire. Ces valeurs existent pour accomplir un dessein préformaté sur deux...
tracking img