Relations internationales 1930-1939

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3393 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Ch 1. La faillite du système de Versailles 1931-1935

La crise provoque la fin des solidarités économiques

La crise provoque une contraction commerciale , c’est toute l’éco européenne qui est atteinte

Le système de paiement dette-réparation s’effondre en 1931-32 et favorise le regain de l’isolationnisme américaine

paiement des réparations allemandes

référendum contre leplan Young en 1929
flux de dollar se tarissent, le système financier allemand s’effondre en 1931
L’Allemagne ne peut plus payer les réparations, la France de rembourser ses dettes
juin 1931 moratoire Hoover d’un an sur les dettes intergouvernementales

conférence de Lausanne ( été 1932)
La France refuse l’abandon des réparation sans renonciation alliée aux dettes de guerre
La Francedoit accepter la fin des réparation à la conférence de Lausanne ( sur 132 Mi l’All aura versé 23 Mi, dont 10 à la France)

la fin du remboursement des dettes de guerres pousse les EU dans l’isolationnisme
La France entre en crise, le parlement français refuse en décembre 1932 la poursuite du remboursement des dettes de guerre
idem pour la GB
Les EU renouent avec l’isolationnisme: législationinterdisant de nouveaux prêts aux pays défaillants

La crise débouche sur le protectionnisme et avive les antagonismes nationaux

1/ aucune action globale concertée contre la crise
impuissance des gouvernants
politique menées dans un cadre purement national

2/ la prise de mesures protectionnistes
contrôle des changes pour empêcher la fuite des K (Europe centrale et Allemagne)isolement des différentes zones monétaires :
relèvement des tarifs douanier : tarif Hawley-Smoot juin 1930 EU, France à 3 reprises (1931, 1932, 1933) , RU tarif général en février 1932 (Import duties Act)
dévaluation monétaire: la livre sterling cesse d’être convertible en septembre 1931, perte de 40% de la valeur du dollar jusqu’en 1934
autarcie des pays fasciste qui veulent devenir autosuffisants3/ Le renforcement du marché intérieur
limitation maximum des importation
les puissances révisionnistes veulent s’agrandir à des fin économique: impérialisme
les colonies servent de débouché supplémentaire, réservoir de matières 1ere
Le RU met en place un système de préférence impérial le Commonwealth à la conférence d’Ottawa en 1932

4/ l’échec de la conférence économique deLondres (juin 1933)
réunit 66 pays pour trouver une solution globale à la crise
mais chacun joue le repli national
Roosevelt met en échec la conférence «Un système économique national est un meilleur facteur de son bien-être propre»

La crise favorise la montée du révisionnisme

Le révisionnisme a désormais le vent en poupe

révisionnisme: politique visant à remettre en cause les traitésde paix de 1919-20, il constitue aussi un refus du statu quo sur la révision des frontières . La conquête armée offre le moyen de mettre un terme à la crise et de satisfaire un besoin vitale d’expansion

1/ Hitler cherche à briser la carcan de Versailles
révision des frontières orientales
unification dans un seul pays toutes les populations germanique
Hitler arrache des concession par laforce, et non par la négociation moins efficace de la Rép de Weimar
le racisme est l’apanage du nazisme et trouve son aboutissement dans l’affrontement avec l’URSS (Bolcheviks, slaves, juifs)
La race allemande doit dominer l’Europe

La politique révisionniste de l’Allemagne
programme en 25 points du national-socialiste en 1920:
réunion des tous les allemands dans une grande Allemagneégalités de droits pour la nation allemande (donc abolition des contraintes du traité de Versailles

Dans Mein Kampf:
anéantissement de la France
conquête d’un Lebensraum pour le peuple allemand à l’est

2/ le révisionnisme japonais
expansion militaire notamment dans la Mandchourie

= - cohérence et détermination du côtés des dictatures
elles jouent sur le facteurs temps et effets...
tracking img