Relations interpersonnelles et crises

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3647 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
RELATION INTERPERSONNELLE ET CRISES

Premier constat
Il porte sur le management des organisations. .Le management est actuellement confronté à différents facteurs qui conditionne son évolution.
Facteurs:
• évolution des technologies de l'information,
• la prise en compte de la responsabilité de l'entreprise (environnement, engagement envers le personnel),
• l'elargissement dela compétitivité (accroissement de production),
• l'importance accordé de + en + aux relations humaines (dynamique humaine). L'individu est considéré comme une ressource.

Deuxième constat
Il porte sur l'organisation du travail. Pls éléments remettent en cause cette organisation du travail, en particulier la remise en cause des rapports traditionels entre les rapports de l'individu avecl'E. Actuellement l'ind se définit dans l'E, par un accroissement de son autonomie et par une + grande diversification de ses compétences. On arrive au fait que les décideurs sont de + en + confrontés à des situations imprévisibles, des crises, des conflits.

La stratégie d'entreprise doit de + en + faire place à des situations de – en – prévisibles et de éventuellement de + en + conflictuelles.Pour survivre l'E doit avoir à sa disposition des managers aptent à gérer des situations imprévisibles.

CHAP 1: La dynamique des relations interpersonnelles

Constat: la permanence de la notion de conflit
On peut le positionner au niveau familial, de l'entreprise. Rien ne permet d'affirmer que les î des salariés coincident avec les î de la direction.

§1: Dynamique de groupe

Ungroupe est un ens de personnes liées entre elles par certains rapports et déterminés par une activité commune. Pour qu'il y est groupe il faut qu'il y est un lien social. Le groupe est un lieu de tension, de désaccord possible. Les tension ou les forces aboutissent toujours plus ou moins a un équilibre. Il finira d'une façon ou une autre par se résoudre.

Différence entre groupe:
• Primaire. Cesont des relations informelles, intenses, chaleureuses, affectives. (ex: famille). Il est de petite-moyenne taille.
• Secondaire (l'organisation). C'est l'existence de rapports formels entre les individus, rapports contractuels.
• Paires: notion de similitude, en terme du psycho, de physique. L'interpretation sociologique que l'on peut en faire est que les individus n'ont aucun effortd'adaptation à faire.
• La foule: se caractérise par une somme d'individus qui vise chacun à satisfaire un objectif personnel. Ces ind n'ont pas de projet commun de réunir. La foule se caractérise par le phénomène de contagion des émotions. Il ya 2 sous catégories:
- la foule spontannée: ex Haïti. Ils ont les comportements les + imprévisibles.
- la foule conventionnelle: exgrèves. Dans un 1er temps chacun satisfait une motivation individuelle.

Le groupe est une force qui peut se retourner contre le pouvoir global.

§2: Processus de groupe fondamentaux

A) Une norme de groupe
Cela correspond à une règle de conduite. Tout groupe produit des normes de conduite. Ces règles permettent de savoir ce qui est conforme à la norme.
3 situations possibles:
• leconsensus: acceptation des règles communes. Le problème de seuil: pour que le groupe continue d'exister, il faut qu'il y est un consensus minimal de respect des règles, sinon eclatement du groupe. Dans l'E, le processus d'integration favorise l'acceptation des règles communes.

• le conflit: il y a différents seuils de conflits. Il y a 5 façons de résoudre un conflit:
- éliminerl'opposition.
- subjuguer l'opposition.
- former une alliance avec un tiers.
- parvenir à un compromis.
- changer de point de vue.
Les modalités comportementales des individus sont:
- la modalité attaque-fuite.
- le pairing: par 2.
- la dépendance: recherche d'une personne plus forte.

• la déviance: c'est un individu dans un...
tracking img