Revue du secteur avicole

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 57 (14058 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 juillet 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
DIVISION DE LA PRODUCTION ET DE LA SANTÉ ANIMALES DE LA FAO
CENTRE D’URGENCE POUR LES MALADIES ANIMALES TRANSFRONTALIÈRES UNITÉ DE SOCIO-ÉCONOMIE, PRODUCTION ET BIODIVERSITÉ

BÉNIN

Revue du secteur avicole

DIVISION DE LA PRODUCTION ET DE LA SANTÉ ANIMALES DE LA FAO
CENTRE D’URGENCE POUR LES MALADIES ANIMALES TRANSFRONTALIÈRES UNITÉ DE SOCIO-ÉCONOMIE, PRODUCTION ET BIODIVERSITÉ

BÉNINRevue du secteur avicole
Document développé sur la base du rapport suivant: Première évaluation de la structure et de l’importance du secteur avicole commercial et familial en Afrique de l’Ouest: Cas du Bénin

Dr Urbain Fanou

Avril 2006

ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L’ALIMENTATION ET L’AGRICULTURE Avril 2006, Réédité Juin 2008

Les appellations employées dans ce produitd'information et la présentation des données qui y figurent n'impliquent de la part de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture aucune prise de position quant au statut juridique ou au stade de développement des pays, territoires, villes ou zones ou de leurs autorités, ni quant au tracé de leurs frontières ou limites. La mention ou l'omission de sociétés précises, de leursproduits ou de leurs marques, n'implique aucun appui ou jugement de la part de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture. Les opinions exprimées dans la présente publication sont celles du/des auteur(s) et ne reflètent pas nécessairement celles de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture.

i

Avant-propos

L’apparition d’épizootiestelles que l’Influenza Aviaire Hautement Pathogène (IAHP) dans plusieurs pays d’Asie, d’Europe et d’Afrique demande continuellement une réponse active et rapide à un niveau national, régional et international. La crise de l’IAHP a dû et doit être combattue à travers le monde à sa source, c’est-à-dire au sein de la population avicole. Le risque principal de l’IAHP pour la santé humaine est sapossible transmission à l’homme. La maladie se propage principalement par les actions de personnes à tous les niveaux de la production, de la distribution, de la transformation et de la vente des volailles et des produits avicoles. Les impacts socioculturels et économiques directs et indirects de telles maladies influencent les décisions politiques et commerciales, perturbent le marché et causent despertes économiques énormes. L’IAHP peut avoir un impact négatif important sur l’économie familiale dans les communautés rurales lorsque la production avicole y joue un rôle. Aussi l’évaluation et l’application de mesures visant à une production plus sûre, sur toute la filière avicole sont d’une grande importance. Les stratégies et mesures visant à soutenir les populations pauvres dans le cadre d’undéveloppement durable de l’aviculture doivent recevoir une attention particulière. Une bonne compréhension des différentes filières de production et commercialisation permet de développer des mesures de contrôles des maladies qui soient appropriées et efficaces. Cette revue fait partie d’une série de revues à propos du secteur avicole à l’échelle nationale. Celles-ci sont commissionnées par leService de Production Animale (AGAP) de l’Organisation des Nations Unies pour l’Agriculture et l’Alimentation (FAO) et plus spécifiquement par le groupe socioéconomie, production & biodiversité du Centre d’Urgence pour les Maladies Animales Transfrontalières (ECTAD). Cette revue a été développée comme un document de référence à l’intention de toute personne cherchant des informations sur le sujet.Cette revue n’est pas complète et devra être régulièrement mise à jour, complétée et améliorée. Tous commentaires et compléments d’informations sont les bienvenus et peuvent être communiqués à l’auteur, FAO/AGAP et FAO/ECTAD (Groupe socioéconomie, production & biodiversité)1. Le rapport original produit par le Dr Urbain Fanou a été édité par Mme Danièle Sexton en Juin 2008 et a été complété par...
tracking img