Ronsard

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1319 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Quand au matin ma Déesse s’habille…

I. Introduction

Nous sommes dans le recueil Les Amours publié en 1552, qui fait allusion à la passion de Ronsard pour Cassandre. A ce moment-là, Ronsard a un lourd projet d’écriture : il veut se démarquer de ses prédécesseurs et devenir Le prince des poètes. Il veut enrichir la langue poétique (à l’époque extrêmement pauvre) et va se référer aux anciens :« Il faut faire mieux que les autres ». Il va publier ce recueil de 170 sonnets (canzonieris), dédié à Cassandre. C’est pourquoi l’œuvre a une source autobiographique. Il va également s’inspirer du Pétrarquisme : avec la vassalité de l’amant, qui désormais cherche à triompher même si les sentiments ne sont pas réciproques. C’est une relation à sentiments uniques. La femme est belle, cruelle :l’amant est en conflit permanent. L’exaltation des sentiments confère au texte un caractère sublime, l’amant est transporté.

II. Etude

Ce sonnet, composé par définition de deux quatrains puis de deux tercets, est de caractère marotique : abba, abba, ccd, eed.

Penchons-nous d’abord sur la particularité typographique de ce poème. Il n’y a pas d’intervalle entre les quatrains et lestercets, c’est avec les rimes seulement que l’on distingue les strophes.
On précise que le poème a une nature très classique :
- Le schéma des rimes (marotique) est ordinaire.
- Les vers sont des décasyllabes, que l’on retrouve fréquemment dans les œuvres du XVIème siècle.
- La coupe des vers qui reste aussi extrêmement classique pour des décasyllabes : 4-6.
- On distingue une phrase par strophedans les deux quatrains et les deux tercets, procédé très utilisé à l’époque.
- La forme du poème est classique : Ronsard utilise une multitude de figures de style, de jeux de mots, d’accumulations et de métaphore.
La répartition de ce texte est linéaire avec sa forme symétrique, et par son genre descriptif qui donne à voir au lecteur la femme aimée, Cassandre. La chevelure, évoquée dès ledébut du poème, est un atout féminin par excellence et le symbole même de la séduction.

La tonalité de ce texte est lyrique. La scène est perçue par le regard du poète, on voit de quelle manière il projète la scène. Le langage avec lequel Ronsard s’exprime est soutenu, c’est un registre élevé.

On peut relever de ce sonnet trois différentes parties :
- Dans le premier quatrain, Ronsard décrit lafemme.
- Dans le deuxième, il la compare à Venus.
- Et dans les deux tercets, il la met en valeur par rapport aux autres femmes.

Dans la première partie, Ronsard réalise un tableau global de la femme aimée. Il attribue une grande importance à la chevelure. Au levé de la femme, elle se coiffe. Le lecteur assiste en tant que spectateur de sa toilette. Il évoque plusieurs éléments mythologiquedont la métaphore de Cassandre avec l’emploi de « Déesse ». Elle prend un statut particulier en se transformant en Cassandre héroïne de la Guerre de Troie, c’est-à-dire en prophétesse. Ainsi, on est loin d’une description réelle.
Au vers 1, l’emploi du pronom possessif « ma » renvoie à l’affection qu’éprouve le poète envers Cassandre et traduit une certaine familiarité entre ces deux individus.L’inversion des propositions « Quand au matin » et « ma Déesse s’habille » participe à un bouleversement syntaxique : c’est le procédé de l’hyperbate. Le « matin » est mis en évidence par l’hémistiche de ce vers.
Au vers 2, la chevelure entre en scène. Elle sert à la fois de parure et de vêtement pour la femme, avec l’utilisation du verbe « s’habille ». On est dans le caractère érotique de ladescription car ceci évoque la nudité de la femme. On peut être frappé par :
- La longueur de la description de la chevelure : elle occupe trois vers.
- Les adjectifs qualificatifs qu’utilise Ronsard, il insiste sur les couleurs et les lumières « riche », « or »(v2), « beaux », « blons » (v3). Puis au vers 4, il insiste sur les mouvements : le déroulement même de la phrase semble être associé...
tracking img