Rouzel

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (604 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Il est difficile de donner à voir le travail éducatif. Ce travail commence toujours par une rencontre. Une rencontre singulière avec un enfant, un adolescent, voire un adulte, placé, pris en chargecomme on dit, parce qu’il est en souffrance. Que l’on catalogue la souffrance dans des étiquetages et des nosographies n’est pas l’essentiel pour un éducateur.
Au-delà de ce marquage social, le plussouvent inféré du discours médical, l ‘éducateur cherche à se frayer un chemin vers un sujet »
« Les éducateurs avancent souvent à tâtons, dans le noir. Ils avancent avec ce qu’ils sont, avec leurhistoire, leurs émotions, leurs affects. Ils avancent en terrain découvert, sur des sentiers non balisés. Chaque rencontre est nouvelle et réclame de réinventer à chaque fois l’acte éducatif. Ils vontlà où l’autre est sans visage ; là où on ne le voit plus qu’affublé du masque de la folie, du handicap, de la débilité, de la délinquance… Ce voyage au pays de l’Autre ne laisse pas indifférent .L’éducateur y est pris, corps et biens. Chaque rencontre singulière l’affecte dans son corps, dans son âme… »
« Je ne crache pas sur la cérémonie (fût elle psychanalytique), ni sur les cérémonieux, je disjuste que j’occupe la place du bouffon, du bateleur, du cracheur de feu. Car il s’agit de sortir de l’idolâtrie qui se résume toujours à s’adorer soi même, en érigeant collectivement des statues depetits dieux à son image.
L’idolâtrie psychanalytique, qu’elle soit de l’IPA, portant en procession les os blanchis de la pensée freudienne (3/4 heure de séance pile, analyse didactique et tuttiquanti) ou lacanienne (fétichisation des slogans, des mathèmes et des bouts de ficelle), l’idolâtrie psychanalytique se nourrit des mêmes rites qui ne font que masquer les mêmes trouilles : génuflexionsdevant la statue du maître, répétition quasi hypnotique des mêmes formules usées, amulette, gris-gris… en lieu et place d’une pensée sans cesse en éveil, sans cesse fluviale et navigable, une pensée...
tracking img