Sadeh

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (266 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Sadeh
Les enfants attendent impatiemment la nuit de fête. Aujourd’hui nous y sommes, c’est la fête, la fête de Sadé qui est aussi ancienne quecelles de Nowrouz ou encore Mehrêgan et elle était la plus grande fête du feu des Perses. Sadé, qui veut dire littéralement "centaine" enPersan, est la fête de l'apparition du feu qui est célébrée 50 jours avant la fête de Naurouze. Selon la légende, le feu serait apparu une centainede jours après la fin de l'été ou une centaine de jours avant le début de l'hiver.
La tradition voulait que le soir de la fête, qui avait lieuau dixième jour du mois de Bahman, la population célèbre en allumant des feux sur les collines ou sur les toits. Aussi, ils priaient pour leretour de la saison chaude. Venaient ensuite des spectacles, des chants et des jeux tout au long de la nuit.
La fête est aujourd'hui toujours fêtéedans les régions de l'actuel Iran. Dans le Mazandaran, le Lorestan ou le Sistan et le Baloutchistan, les habitants choisissent un jour del'hiver et allument des feux au coucher du soleil sur le toit de leur maison, près d'un lieu de culte, au pied de la montagne ou encore dans uneplaine sans pour autant connaître cette fête et son histoire.
Les vieux disaient : «  on estime l'apparition de la fête à l'époque du roiHouchang » mais certains disent : « L'évolution de la fête de Sadeh se propageait à Fereydoun, grand roi de la mythologie Perse »

Raheleh Amin
tracking img