Seconde guerre mondiale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1275 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Fiche 4 – Seconde Guerre mondiale : Une ampleur exceptionnelle
INTRODUCTION
La seconde guerre mondiale, une ampleur exceptionnelle. De la guerre totale (mobilisation sans précédent, collaborer ou résister, l’Europe sous la terreur) au bilan de la guerre (un désastre humain et matériel, un nouvel ordre mondial, la naissance de l’ONU).

I- Une guerre totale 1) Une mobilisation sans précédentParce que la guerre dure et qu'elle est planétaire, les deux camps doivent mobiliser toutes leurs ressources économiques. Du côté des Alliés, les États-Unis lancent, en 1942, le Victory program. Les productions d'armement atteignent des niveaux spectaculaires. En URSS, les industries les plus importantes sont déplacées vers l'Est et parviennent à produire plus d'armes que l'ennemi. L'Allemagne doitpasser d'une économie de pillage des pays vaincus à une économie de guerre. Elle réquisitionne dans toute l'Europe occupée des millions de travailleurs. Les pays en guerre mettent les sciences et les techniques au service d'une guerre de destruction massive. En 1942, les États-Unis lancent le projet Manhattan de fabrication de la bombe atomique. La mobilisation des esprits par la propagande estindispensable. Tous les belligérants se lancent dans une guerre idéologique. Radio, presse, affiches, œuvres de fiction littéraires et cinématographiques, bandes d'actualités sont mis à contribution pour donner le sens du combat mené et dénoncer les motivations de l'adversaire.

2) Collaborer ou résister Dans les territoires occupés, des gouvernements acceptent une collaboration administrative etéconomique avec l'Allemagne. Ils en attendent une atténuation des rigueurs de l'occupation. Des groupuscules, des hommes politiques et des intellectuels sont collaborationnistes : ils souhaitent une collaboration totale avec le Reich. Ils acceptent que leur pays envoie des troupes se battre sous uniforme allemand contre Le communisme en URSS et qu'il traque les résistants et les Juifs. LaRésistance naît d'un réflexe patriotique ou idéologique: refus de la défaite, de la collaboration, du fascisme et du nazisme. La Résistance extérieure est menée par des gouvernements ou des individus, comme de Gaulle, exilés à Londres. La Résistance intérieure comprend des groupes organisés, clandestins, décidés à combattre l'occupant par tous les moyens. Ils diffusent des tracts et des journauxclandestins, transmettent des renseignements militaires aux Alliés ou se livrent au sabotage des installations industrielles ou des transports mis au service du Reich. À partir de 1943, en France et en Italie, se forment des maquis. En Europe centrale et orientale naissent de véritables armées de résistants qui mènent la guérilla contre l'ennemi.

www.Fiche-Bac-Histoire.fr

3) L'Europe sous la terreurPour imposer leur loi, les Nazis mettent en place un vaste système répressif dirigé par la Gestapo et les SS. En Pologne, les SS sont chargés de «nettoyer» les régions intégrées au Reich de leur population slave. Quand les Allemands entrent en URSS, ils se livrent aussi à des massacres de masse visant les communistes et les Juifs. Les Nazis déportent leurs adversaires politiques, les résistants etles éléments considérés comme «asociaux» (condamnés de droit commun, homosexuels, Tziganes) dans des camps de concentration. À partir de 1942, le Reich utilise cette main-d'œuvre peu coûteuse et renouvelable. Les Juifs connaissent un calvaire spécifique. Après les massacres et le regroupement dans des ghettos en Pologne et en URSS occupées, les Nazis décident en 1941-1942 «la solution finale»,c'est-à-dire l'extermination systématique ou génocide. Des convois de Juifs raflés dans toute l'Europe sont dirigés vers six camps d'extermination. Des centaines de milliers de Tziganes périssent de manière identique.

II- Le bilan de la guerre 1) Un désastre humain et matériel On estime le nombre de morts et disparus à près de 60 millions. Les populations civiles, victimes des bombardements,...
tracking img