Si la connaissance de soi est utopique doit on pour autant y renoncer?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2199 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Philo: devoir n°1

La connaissance de soi étant utopique doit on pour autant y renoncer?

Intro
Chacun à la question « qui es-tu? » pourrait sans doute trouver une réponse qui lui semblerait tout à fait pertinente mais en y réfléchissant d'avantge il pourrait se rendre compte de la complexité cette question et de l'idealisme qu'elle sous entend. En effet
La connaissance est définie commeétant une manière de comprendre, comme le fait de connaître mais cette définition peut s'appliquer peut-elle s'appliquer a la connaissance de soi?
Le desir de se connaître parfaitement peut apparaître comme utopique, c'est à dire comme un ideal total, un projet dont la réalisation est impossible. O!! n peut donc se demander en quoi la connaissance de soi est un ideal et en quoi c'est un idealirréalisable puis si ou non il faut y renoncer.
.

Qu'est-ce que la connaissance de soi dans son idéal?

Avant tout il faut savoir que la connaissance de soi ne peux s'attribuer qu'a un sujet, c'est à dire un être qui a conscience de ce qu'il vit, de ce qu'il fait et de ce qu'il est.
Etre un sujet devrait conferer un avantage indéniable pour se connaître parce que le sujet etant conscience ildevrait pouvoir acces à lui même de façon immediate: le sujet devrait savoir ce qu'il est mais pourtant un sujet peut se tromper, ne pas se connaître.
Qu'est-ce que la connaissance de soi? Une question bien difficile somme toute et qui engendre bien des réponses.
On peu tout d'abbord parler de la connaissance de soi en tant qu'espèce:
l'adage «connais toi toi même» ferait référence à laconnaissance de soi au sein du monde animal et aussi vis-à-vis des dieux, il inciterait à connaître ses limites et à se mefier de l'ubris.

On peut ensuite entendre la question de la connaissance de soi en tant qu'individu. Biensur il y a les réponses évidentes, celles que l'on trouve sur les fiches d'état civil et puis on peut y ajouter nos gouts et nos dégouts mais tout cela reste une connaissance desoi bien limitée... Pourtant c'est certainement les premières réponses qui viendraient à l'esprit de tout un chacun...mais la connaissance de soi en tant que telle n'est-elle pas d'un autre ressort? Sse connaître qu'est-ce que c'est? c'est savoir ce que l'on peut faire et ce que l'on ne peut pas faire au sens moral comme au sens physique. C'est savoir ce que l'on veut et ce que l'on ne veut pas. C'est comprendre chacun de ses actes. La connaissance de soi ne serait pas l'explication de soi mais plutot la compréhension de soi.

La connaissance de soi pourrait apporter de nombreuses choses: tout d'abbord se connaître cela serait pouvoir exprimer un jugement lucide vis-à-vis de soi-même, pouvoir se juger de façon objective.Se connaître cela serait être completement franc vis-a-vis de soimême: ne pas se mentir ne procurerait-il pas une forme de bonheur? Ensuite se connaître permettrait de se construir un avenir qui nous conviendrait et éviterait de nombreuses hésitation ne serait-ce que par exemple sur le choix des études et éviterait maints echecs, regrets et chagrins lors de prise de décisions. La connaissance de soi permettrait aussi d'éviter un certain endoctrinement: seconnaître c'est réfléchir sur soi et savoir ce quer l'on veut, ce que l'on croit. Se connaître c'est peut être s'interroger sur les croyances qu'on nous a inculquées dès le plus jeunes age et sur lesquelles nous n'avons jamais réellement réfléchit. Combien parmis ceux qui vont chaques semaines à la synagogue, à la mosquée ou à l'église y vont parce que c'est pour eux une tradition, un acte inévitablequi ne demande pas la moindre réflexion et combien se sont interrogé sur la religion et sur leur croyance à eux et non à celle de leur famille? Se connaître permettrait une liberté de jugement qui donnerait la possibilité de se defaire des préjugés qu'on nous à inculqué dès le plus jeune age. La liberté à laquelle peut aspirer l'Homme lorsqu'il se connait rendrait possible une meilleur...
tracking img