Social

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 36 (8969 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
17/09

Sociologie de la santé

Livre choisi pour dossier : E.Goffman, 'Stigmate. Les usages sociaux des handicaps'.

Comment est on passer de la peur des maladies à la création d'un ministère de la santé. Comment la santé de la population est devenue un objet d'intervention politique, on va s'intéresser à l'intervention de l'état. Comment la santé devient un objet de régulation etd'intervention. Comment s'organise la stigmatisation des personnes malade, la mise à l'écart des personne contaminés, on abordera aussi l'explication du mal.
Exemple historique : la peste. Apres cette introduction on parlera de la tuberculose, qui va concerner tout le 19 eme siècle. Elle est intéressante parce qu'elle est la matrice à partir de laquelle vont émerger les professions médicales. Latuberculose marque le passage d'une épidémie qui ne se soigne pas (la peste) à une épidémie soigner par une thérapie (donc plus d'épidémie).
Mortalité plus importantes qui sont longues dans la durée, le cancer dans la durée. L'impact des maladies liées à des contaminations est tellement élevé que la part des personnes touchés par des maladies types cancer dont minoritaires. Dans les sociétéscontemporaines ce sont des maladies plus lentes, on assiste à l'emergence d'un rôle de malade, etre malade aujourd'hui cest rentré dans un système de droit et de devoir (congé maladie, soins remboursé).
La santé relève de l'intéret général voir de la sécurité. Comment passe t on d'une déviance à une classification pathologique ? La société travail constamment sur ce qu'elle considère comme normal et cequ'elle considère comme pathologique. La première partie portera sur les politiques de santé avec l'exemple des épidémies.
La seconde partie du cours portera sur les relations thérapeutiques. Comment la société définie qui à le pouvoir de définir la maladie, de décider les malades des nons malades. Nous aborderons la division du travail médical. On va s'intéresser à la figure sociale du patient, ila été longtemps envisagé comme un rôle passif, dépendant, c'est ce que les medecins appel la compliyance. Une des caractéristiques majeur du rôle social des patients c'est l'obéissance aux injonctions. Aujourd'hui on assiste a un augmentation de la remise en cause de la figure du medecin. Cela nous permettra de mettre en perspective la sociologie des années 50 tel qu'elle pensait la santé.
Dansla troisième partie, on va s'intéresser à la maladie chronique et à l'expérience de la maladie chronique. On va partir d'une macro sociologie pour finir à une micro sociologie. Quel est l'impact de la maladie sur l'identité sociale de ceux ci ? La maladie est une rupture biographique. Pour terminer on fera deux séances sur la maladie mentale. (« Asile » de Gofmann).
Modalités de contrôle : unDST sur le cours, bien lire les textes du bv.

CNAMTS → Caisse nationale d'assurance maladie des travailleurs salariés
CMU → Couverture maladie universelle
BCG → Vaccination contre la tuberculose, elle n'est pas obligatoire
SROS → Schéma régional d'organisation sanitaire
OMS → Organisation mondiale de la Santé

24/09

La santé publique, on va s'y intéresser comme un ensemble de techniquede gouvernement des populations, de gestion de leur corps, la prévention des maladies, l'accès aux soins, les dispositifs éventuels de selection. La santé publique sera envisagée comme une des dimensions du gouvernement des populations voire du contrôle des populations dans la perspective initiée par Foucault. On va postuler que le gouvernement des populations s'est caractérisé dans le passé parl'usage légitime de la violence, à laissé place à partir du 19 et surtout du 20 à des techniques s'appuyant à la fois sur des formes de contrôle plus discrete mais ou le contrôle des corps va tenir une place beaucoup importante. Au fur et à mesure du développement des théories hygiéniste va s'installer l'idée que la population est la condition de la richesse de la nation. Une nation pour etre...
tracking img