Sociocritique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3746 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 février 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction :
La sociocritique n’est ni une discipline ni une théorie. Elle n’est pas non plus une sociologie, encore moins une méthode. Elle est une perspective (cad point de vue). A ce titre, elle a pour principe fondateur une proposition heuristique générale (qui sert à la découverte, notamment dans la recherche scientifique et épistémologique( partie de la philosophie qui étudiel’histoire, les méthodes et les principes des sciences.) de laquelle peuvent dériver de nombreuses problématiques individuellement cohérentes et mutuellement compatibles.
La sociocritique propose une lecture socio-historique du texte. Elle s’est peu à peu constituée au cours des années pré-et post-68 pour tenter de construire une poétique de la socialité(tendance innée à former des liens sociaux) inséparabled’une lecture de l’idéologique dans sa spécificité textuelle.
L’analyse sociocritique suppose évidemment un travail d’équipe, de fréquents allers retours entre l’ensemble des œuvres étudiées, l’effort, de ne pas se contenter de la mise au jour des systèmes constitutifs de l’œuvre, mais de passer à l’étude de leurs significations.
Quoi qu’elle ne soit pas une sociologie et qu’elle n’ait rien àvoir avec la sociologie de la littérature, la sociocritique est souvent indéxée dans les glossaires, les dictionnaires, les manuels et les monographies (étude détaillée sur un point précis d’histoire, de science, de littérature, sur une personne, sa vie) de vulgarisation sous l’expression « sociologie de la littérature ».
I°) Les débuts
La sociocritique est un mot créé par Claude Duchet en 1971qui poursuit l’ancienne quête d’une théorie des médiations du social. Loin des théories du « reflet », elle se caractérise par une tension féconde, mais problématique. Travaillant sur les textes dans leurs déterminations sociales et historiques, elle ne veut ni reconnaître l’esthétique et la littérarité sous des fonctions sociales positives ni fétichiser le littéraire comme étant d’une essence àpart. En maintenant la tension ou la problématique de l’esthétique et du social, elle se démarque à la fois des approches purement formelles( ou herméneutiques( science de la critique et de l’interprétation des livres sacrés), déconstructionnistes …) du texte littéraire et des approches purement contextuelles, institutionnelles, déterministes.

La socialité des textes est analysable dans leursprocédures de mise en forme, lesquelles se comprennent rapportées à un ensemble sémiotique plus large de nature langagière ou visuelle. L’étude de ce rapport de commutation sémiotique permet d’expliquer la forme-sens (thématisations, contradictions, apories(=paradoxes), dérives sémantiques polysémie…) de ces textes, d’évaluer et de mettre en valeur leur historicité, leur portée critique et leurcapacité d’invention à l’égard de la vie sociale.

Les auteurs : fondateurs : Claude Duchet et Edmont Cros
Les propositions inaugurales de la sociocritique des textes ont été formulées dans les années 70 par Claude Duchet, à paris et par Edmont cros, à Montpellier.
Duchet : a défini les notions de mise en texte, de valeur textuelle, de co-texte, de sociogramme et a valorisé des objets précis àsoumettre des microlectures comme l’incipit romanesque par exemple.
Co-texte : Duchet définira plus récemment le co-texte comme :
"le lieu d’élaboration des figures sociogrammatiques (la ville, la gloire, le hasard, la guerre, le poète...), et donc le point de départ de l’activité qui irradie le “ texte ” lui-même. Par conséquent le co-texte appartient à la fois au texte et àl’espace référenciel (avec un c), c’est-à-dire à l’espace des références (mais déjà sélectionnées, distribuées, opératoires), qui est aussi bien celui de la lecture que de l’écriture. Le co-texte est tout ce qui tient au texte, fait corps avec lui, ce qui vient avec lui (quand on lui arrache du sens)."
Bref, si l’on appelle co-texte, d’une façon plus large, ce qui se dessine autour du texte,...
tracking img