Sociologie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 107 (26725 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
GENESE D’UNE DISCIPLINE.
1. Invention de la sociologie. Comme vous le savez, les philosophes et les Sophistes se sont immédiatement affrontés sur l’espace public emblématique qu’est l’Agora au sujets de questions sociales et politiques qui constituent les conditions mêmes d’émergence de la démocratie et de la philosophie socratique au IVe S avant notre ère. Vous savez aussi qu’Aristoteconfrontait déjà dans une démarche rigoureuse qu’il ne serait pas exagéré de taxer de pré-scientifique les différentes constitutions des Cités grecques afin d’approcher de l’essence même du social et de répondre à une question aussi fondamentale que son lien (motivé ou conventionnel) avec la nature. Aussi n’est-il pas étonnant de voir l’ouvrage de Pierre-Jean Simon (histoire de la sociologie) commencer parcet héritage grec. Il est toujours intéressant pour les sociologues contemporains de questionner les pères fondateurs de la philosophie et tous ceux qui n’ont après eux cessé d’interroger la société et la nature du pouvoir (d’Augustin à Derrida en passant par Machiavel, Hobbes, Locke et Montesquieu, pour n’en citer que quelques-uns). Mais ce constat, qui a le mérite de montrer que rien ne naît derien y compris en matière de pensée, ne doit pas nous éloigner de notre objectif général de présenter la sociologie en tant que science sociale récente, pour en montrer, autant que faire se peut, la spécificité (objet(s), démarches, méthodes…), les questionnements et les perspectives…du moins ceux qui peuvent éclairer le citoyen que vous êtes et l’agent d’intervention dans le social que vousserez dès que vous aurez votre diplôme d’architecte. Le contexte : La sociologie s’est arrachée à la philosophie au 19e Siècle, dans un contexte particulier qu’il est important de préciser en ce qu’il induit à la fois les méthodes et les objectifs de cette nouvelle science humaine. Bien sûr, Michel De Coster n’a pas tord d’affirmer que cette science « commence à prendre consistance au XVIIIe S » avecMontesquieu et l’Esprit des lois, car il est vrai que ce philosophe français prétend bien dégager des principes « naturels » qui « commandent le devenir des sociétés. Mais nous nous en tiendrons au parti le plus partagé des auteurs de manuels d’introduction qui voient en Auguste Comte (1798-1857) un des trois grands précurseurs avec Alexis de Tocqueville (1805-1859) et Karl Marx (1818-1883, dontnous avons déjà eu l’occasion de parler précédemment).

2

Avant d’envisager brièvement ces précurseurs (dans le seul but d’éclairer votre compréhension du « projet sociologique »), il est essentiel d’examiner dans quel contexte est née cette science du social, cela parce qu’il est aussi capital pour comprendre ses ambitions que le contexte de l’agora athénienne du Ive siècle (ACN) l’est pourcomprendre ce que Châtelet appelle l’histoire de la raison en Occident. Que ce soit sur le plan événementiel ou idéologique, la France et les principaux pays européens ont connu au cours du XVIIIe S mais surtout du XIXe S des changements profonds. Ce contexte qui bouleverse l’ordre social ancien favorise l’émergence d’une problématique sociologique notamment à propos de la nature du lien social etdes facteurs du changement social. Le contexte événementiel. De ce point de vue, on a coutume de dire que la sociologie est « fille des révolutions » : Révolution française et révolution industrielle, s’entend. Sur le plan politique : La Révolution française, à travers les idées qu’elle véhicule, mais surtout à travers les réformes qu’elle engage, a détruit certains dogmes et certains équilibrespolitiques et sociaux. Quelques exemples : le 4 août 1789, l’Assemblée abolit le régime féodal. C’est la fin de l’Ancien Régime et le début d’une période marquée par l’apparition d’une nouvelle stratification sociale (disparition des trois ordres et apparition d’une nouvelle structure sociale plus fluide). Ce contexte de bouleversement des structures sociales engendre de nouveaux questionnements...
tracking img