Sports

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3233 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
ENFANT, PIED ET SPORT
Par Christian BÉNÉZIS Médecin Inspecteur Régional de la Jeunesse et des Sports Introduction
En «Médecine et Podologie du Sport», l'enfant sportif consulte pour deux problèmes de pied : - Un trouble statique, non invalidant mais qui inquiète son entourage. - Une douleur, siégeant aux insertions tendineuses, qui entrave sa pratique sportive. Dans les deux cas, le médecin dusport doit répondre aux questions des parents et de l'entourage sportif : - S'agit-il d'une maladie propre à l'os, au cartilage, au tendon ? - Pourquoi souffre-t-il ? - Est-ce un simple surmenage sportif ? - Doit-il arrêter le sport ? Gardera-t-il des séquelles ? L'enfant est une «mosaïque de cartilages», l'adolescent un individu en cours ou enfin de puberté, non encore parvenu à maturité osseusecomplète. Joseph Claustre a dit «Le pied de l'enfant est une structure fragile à l'ossification bien hiérarchisée». En effet, à côté des points d'ossification primitifs, il existe des noyaux d'ossification secondaire, sur lesquels s'insèrent les tendons des muscles du pied et du segment jambier, ainsi que des noyaux surnuméraires. Ces noyaux sont vulnérables pendant la période de maturationosseuse: microtraumatismes répétés, entraînement quotidien intensif, compétition, apprentissage des gestes techniques, impulsions et réceptions pieds nus ou mal chaussés sur sol dur, sont autant d'entraves à la croissance osseuse normale du pied. Une approche biomécanique de la marche et l'étude de la cinétique du pied dans la marche, la course et les sauts permet de mieux comprendre le rôle du sportdans la genèse de ces pathologies de croissance et de surmenage. Sur le plan clinique, douleur et gêne fonctionnelle traduisent la souffrance de ces noyaux hypersollicités. La radiographie, souvent non spécifique, objective leurs irrégularités : aspect dense, remanié, fragmenté. Le repos, l'arrêt du sport, la confection d'orthèses plantaires adaptées, sont la base de la conduite à tenir. Un sportdosé et progressif, sans compétitions répétées, pratiqué dans le respect de la puberté reste le meilleur moyen d'éviter cette pathologie.

Le pied de l'enfant 1 - Croissance
La croissance du pied est rapide: le pied triple de longueur de la naissance (7- 8 cm) àla fin de la puberté (25 à 30 cm). L'ossification est de «type enchondral»: elle démarre au deuxième mois de la vie intra-utérine (étapemésenchymateuse), se poursuit pendant l'enfance et la période pré-pubertaire (stade de maquette cartilagineuse) pour se terminer vers la 15ème année (os mature).

Il existe 3 types de points d'ossification : Primitifs: dès le 2ème mois «in utero» (pour les phalanges, les métatarsiens, le calcanéum et l'astragale), puis vers 1 an pour le cuboïde et les cunéiformes, enfin 5 ans pour le scaphoïde,9-11 ans pour les sésamoïdes. Secondaires : les noyaux métatarsiens apparaissent à 4 ans, le noyau d'ossification secondaire du bord postérieur du calcanéum vers 7-8 ans Surnuméraires : dans près de 20 % des cas, le pied possède des os surnuméraires, reliquats ancestraux: ils apparaissent vers l'âge de 10 ans, leur ossification se terminant vers 14-15 ans. Les principaux sont : le scaphoïdeaccessoire, l'os trigone de Bardeleben, (tubercule postérieur de l'astragale), l'os de Vésale (tubercule postérieur du 5ème métatarsien). Ainsi, vers l'âge de 10- 12 ans, le pied a reçu tous ces points d'ossification, suivant un programme précis : si les noyaux primitifs paraissent les moins exposés, les noyaux secondaires et surnuméraires sont les plus vulnérables. En effet, les apophyses sont forméesd'une double structure : - basale, interne, structure fine séparant apophyse et diaphyse, siège de décollements, d'arrachements, d'avulsions, - périphérique, large zone de pénétration des fibres de Sharpey du tendon, siège de remaniements, fragmentations, fissurations.

2 - Croissance et voûte plantaire
La voûte plantaire, développée «in utero», subit à la naissance quelques modifications...
tracking img