Survenant

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (251 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LA VÉNUS D’ILLE
La Vénus d’Ille est un récit fantastique. En effet, dans le récit, plusieurs personnages attribuent différentescaractéristiques humaines à la statue. D’ailleurs, il est mentionné que la statue détient une certaine ressemblance avec l’aragonais qui avait promisde se venger d’Alphonse : «C’était un homme d’une quarantaine d’années, sec et nerveux, haut de six pieds, et sa peau olivâtre avait uneteinte presque aussi foncée que le bronze de la Vénus. » (p.33, ligne 704-706). La statue était elle-même haute de six pieds tout commel’aragonais. Ainsi, la comparaison employée entre la statue et l’aragonais démontre à quel point la réalité et le fantastique se rapprochent. De plus,le guide décrit le visage de la statue comme s’il était en réalité humain : «Elle vous fixe avec ses grands yeux blancs…On dirait qu’ellevous dévisage. On baisse les yeux, oui, en la regardant. » (p.11, ligne 72-74). Ainsi, la personnification utilisée justifie encore une fois quele récit de La Vénus d’Ille est bel et bien du genre littéraire fantastique. Enfin, la comparaison et la personnification employées dans cerécit exposent le lecteur à un malaise, puisqu’il ne sait plus différencier le réel du surnaturel. C’est ainsi à lui de décider s’il croiten la méchanceté de la statut ou s’il préfère croire à une justification rationnelle, d’où l’aragonais serait la cause de tants de malheurs.
tracking img