Terminale es - economie, societe & culture en france depuis 1945

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1592 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Economie, société, culture en France depuis 1945

Seconde moitie du XXème siècle, entrée dans la modernité : fuite des campagnes, immersion dans la société de consommation, émancipation des tutelles traditionnelles.
Crise économique de 1973, écarts accentués.

I – L’économie

1. L’Etat comme acteur

Création du secteur public : intervention de l’Etat indispensable pour instaurer une «démocratie économique et sociale » (CNR) après la guerre ; nationalisation des entreprises collaboratrices pour fonder un important secteur public, l’Etat maitrise les secteurs fondamentaux.
Planification : Jean Monnet, à la tête du Commissariat au Plan, fixe en 1946 les objectifs de productions et les moyens : commandes de l’Etat, mesures fiscales, incitations diverses ; institution de l’INSEE pourélaborer des prévisions.

2. Redressement des secteurs de base

Reconstruction rapide : niveau de production industriel avant-guerre retrouvé des 1947, suppression des tickets de rationnement en 1949 ; Plan Marshall rend possible 60% des investissement productifs, affectés a l’énergie (« bataille du charbon », électrification réseau ferroviaire, recherche énergie nucléaire, etc.) ;insuffisance mais reconstruction réussite dans l’ensemble.
Essor des productions : croissance élevée (4,5%/an 1950-1959, 5,5% 1960-1969), industrielle dans un premier temps (métallurgie, chimie, auto, etc.), mais aussi hi-tech (aéronautique, etc.) ; agriculture stimulée par PAC, équipement en machines permet meilleurs rendements, baisse de la population agricole au profit secondaire et tertiaire (tertiaire: 36% en 1950, 51% en 1973).

3. Mutation des entreprises de commerce

Modernisation des entreprises : changements engagés par des investissements (25% PIB en 1973) ; progression du taylorisme, gains de productivité ; groupes puissants dans la sidérurgie, la chimie, l’électronique et l’aéronautique ; davantage d’entreprises de plus de 500 salaries (38% en 1962, 57% en 1970).
Ouverture aumonde : progression du commerce extérieure dans les années 1960 du fait disparition récente empire colonial, et CEE qui donne un cadre a l’exportation de produits agricoles ; concurrence des entreprises allemandes et italiennes.

II – Société

1. Des français plus nombreux

Croissance démographique : 40 000 000 en 1945, 53 000 000 en 1975 ; baby boom (accroissement du taux de natalité, recul dela mortalité), rajeunissement (1/3 moins de 20 ans en 1968), immigration (35% accroissement de la population 1945-1975, immigrés représentent 9% de la population active en 1975).
Allongement de la scolarité : obligation scolaire portée de 14 a 16 ans en 1959 ; revalorisation enseignement secondaire (1 000 000 élèves en 1950, 5 000 000 en 1980) ; loi Haby de 1975 accorde a tous les élèves la mêmeformation ; poussée dans l’enseignement supérieur (100 000 étudiants en 1945, 850 000 en 1970).

2. France paysanne a France urbaine

Urbanisation accélérée : diminution des actifs agricoles (36% en 1945, 9-10% en 1975), exode rurale (population urbaine 53% en 1945, 73% en 1975 ; agglomération parisienne 6 500 000 en 1945, 10 000 000 en 1975).
Aménagement du territoire : projets pour pallierdéséquilibres régionaux : DATAR en 1963, schéma d’aménagement de la région parisienne en 1965, construction HLM, réalisation du RER, mesures pour encourager la déconcentration, etc.

3. Élévation du niveau de vie

Montée des classe moyennes salariées : augmentation des revenus et généralisation du salariat ; interventions État Providence (Sécu en 1945, SMIG 1950) ; CSP ouvrière diversifiée,niveau de vie converge vers celui des employés du tertiaire ; essor des classes moyennes portée par l’allongement de la scolarité et de meilleures qualifications.
Société d’abondance : accès généralisé a la société de consommation : amélioration du confort des logements, TV et auto biens courants, part de l’alimentation dans le budget des ménages diminue (en vertu de la loi d’Engel) au profit...
tracking img