Theatre 17eme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (909 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LE XVIIe SIECLE: UN THEATRE EN EVOLUTION
Le XVIIe siècle est celui du théâtre. Trois noms marquent cette
période:
Pierre Corneille, Jean Racine, Molière (Jean Bapriste Poquelin)
ainsi que deuxdates cruciales:
1680: naissance de la Comédie-Française
1669: naissance de l'Opéra

La condition du théâtre est relativement bonne:
1) troupes ambulantes avec les bateleurs: assurent lesreprésentations théâtrales en province, pendant les foires;
2) théâtres réguliers à Paris:
a) Hôtel de Bourgogne: dès 1628; c'est la Troupe Royale qui
succède à la Confrérie de la Passion; dans sonrépertoire il y a des
farces, puis des tragédies;
b) Théâtre du Marias (1600 – 1673)
c) Troupe de Molière (dès 1658) qui devient la Troupe de
Monsieur (frère du roi);
d) Comédie-Française: née en 1680 dela fusion de la troupe de
Molière et de l'Hôtel de Bourgogne;
e) Comédie italienne: introduite en France par Catherine de
Médicis, elle représente surtout la commedia dell'arte;
f) Opéra:premièrement – type de représentation utilisant la
musique, puis l'institution culturelle
Au XVIIe siècle, l'Eglise, promotrice de l'art du spectacle au Moyen
Age, rompt avec le théâtre.
Jusqu'en 1730, ily a une réprobation morale sur le métier de
l'acteur: les comédiens sont frappés d'excommunication et on leur
refuse la sépulture en terre sainte.
Il y a trois périodes dans le développement duthéâtre au XVIIe
siècle:
1) période baroque: elle se caractérise par une grande irrégularité
des formes mélangeant tragédie, comédie, ballet et autres; par
une thématique guerrière, dominée par peur,horreur;
2) période pré-classique: elle tend vers une plus grand erégularité
formelle; la tragédie est privilégiée;
3) période classique: la pureté formelle est la plus importante; une
thématiquepsychologique s'impose.
Postulats de la Pléiada vs. idées du
théâtre au XVIIe siècle
PLEIADE
1) unité d’action; de temps; de lieu. C’est au nom de la
vraisemblance que le théâtre régulier...
tracking img