Theorie et ratique de l'audit interne

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 23 (5507 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 août 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
THÉORIE ET PRATIQUE DE L’AUDIT INTERNE

CHAPITRE 2

LE CHAMP D’APPLICATION

Dès qu’il s’est agi d’élargir le champ d’application de l’Audit Interne, on a vu apparaître de nouveaux vocables pour baliser le chemin parcouru. Mais il faut du temps pour « fixer » une terminologie et ainsi qu’on l’a vu on trouve encore des interprétations divergentes sur le sens à donner aux mots. En réalité,tout est affaire de classement et dès lors que l’on est clair sur la philosophie du classement, les mots trouvent tout naturellement la place qui leur revient. Tout comme la technique comptable distingue les dépenses par nature et les dépenses par destination, critère de la distinction entre comptabilité générale et comptabilité analytique, de même l’Audit Interne distingue un classement parobjectifs (ou par nature) et un classement par destination, l’un et l’autre pouvant être disposés dans un tableau à double entrée. Le classement par objectifs correspond au développement historique de la fonction, laquelle s’est assignée au tout début des objectifs simples, puis les a progressivement complexifiés pour arriver à la situation actuelle. Sommes-nous au terme de cette évolution ? Certainementpas, et d’autres étapes non encore discernables sont sans doute à venir. Cette évolution des objectifs peut être schématisée en trois étapes ; trois phases essentielles de développement non encore achevées, un peu comme un monde en expansion. Retenons cette métaphore de l’évolution géologique des mondes pour parler des trois âges de l’Audit Interne.

25

THÉORIE ET PRATIQUE DE L’AUDITINTERNE

A – L’ÉVOLUTION RECONNUE
Trois points sont à préciser avant d’aborder la description : • Il ne s’agit pas d’une évolution dans laquelle une étape chasserait l’autre. Il s’agit d’une stratification, chaque période ajoutant de nouveaux objectifs, de nouvelles complexités à la période antérieure. • De même qu’à un même moment de l’histoire certaines civilisations étaient encore à l’âge depierre et d’autres à l’âge de bronze, de même toutes les entreprises ne sont pas au même niveau d’évolution. Ainsi que déjà observé, certaines ont intégré l’Audit Interne dans leur culture depuis de nombreuses années et sont à un stade bien avancé ; d’autres en sont encore aux balbutiements et à la mise en place de la fonction dans ses objectifs les plus simples ; mais dans tous les cas de figure,d’une façon progressive ou d’une façon accélérée, le passage par les trois étapes est dans la logique du développement. • Enfin, si les deux premiers stades sont aujourd’hui admis, reconnus, définis par une terminologie adoptée par tous, il n’en est pas encore de même du troisième et du quatrième en cours de réalisation et donc objets de controverses et d’expériences diverses.

1 – L’audit deconformité
C’est le point d’ancrage fondamental des stratifications ultérieures et successives. À cette période correspond la démarche simple et traditionnelle de l’auditeur et qui va consister à vérifier la bonne application des règles, procédures, descriptions de poste, organigrammes, systèmes d’information,... en bref, il va comparer la règle et la réalité, ce qui devrait être et ce qui est. Autrementdit, il va travailler par rapport à un référentiel et c’est en cela que son travail est relativement simple. L’auditeur, s’étant informé sur tout ce qui devrait être, signale au responsable les distorsions, les non applications (évitables ou inévitables) les mauvaises interprétations des dispositions établies ; il en analyse les causes et les conséquences et recommande ce qu’il convient de fairepour qu’à l’avenir les règles soient appliquées. Cette moisson est rapportée à l’audité qui en fait son profit, nous verrons comment ultérieurement. Avec les manquements graves et répétés aux différentes législations et réglementations, constatés récemment, l’audit de conformité semble bien prendre une importance accrue et est toujours d’actualité. Et ce d’autant plus que les dispositions...
tracking img