TPE Maquillage

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 18 (4260 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 décembre 2013
Lire le document complet
Aperçu du document
TPE Quel est l'impact du maquillage sur la santé et sur la société ?
Extraits sites pour recherches

I.1. L’Antiquité

Trois mille ans avant Jésus Christ, les Égyptiens connaissent déjà le maquillage : rouge à lèvres, maquillage du visage avec du blanc de céruse, du plâtre ou de la craie qui blanchissent la peau, lui donnant éclat et luminosité, yeux et sourcils rehaussés de noir(maquillage pour les yeux à base de minerai de plomb, d'antimoine et de malachite, tel le khôl), joues rosies par du fard rouge végétal (obtenu par de la figue d'Égypte, des pétales de rose ou de coquelicot), animal (larve de cochenille) ou minéral (argiles rouges, oxydes de cuivre ou de fer, ocre), une spatule écrasant une poudre ou une pastille sur une palette à fard puis la mélangeant avec des huilesou des onguents. D'autres pigments peuvent être utilisés pour le maquillage : bleu de l'oxyde cuivrique (soulignant notamment les veines des tempes et de la poitrine), jaune de l'orpiment, noir de charbon, vert de malachite sur les paupières, nombreuses nuances obtenues par des oxydes de cuivre ou de fer3
Depuis toujours, les Egyptiens sont, notamment dans l’Antiquité, caractérisés par la beautéde leurs couleurs, de leurs biens, de ces magnifiques tombeaux décorés dans lesquels reposaient les dieux et les rois et reines du pays, de ces hommes et femmes maquillés, sublimés, par des maquillages divers et variés.
C’est environ 3000 ans avant notre ère que les Egyptiens utilisaient toutes sortes d’huiles parfumées et maquillaient leurs visage et corps à l’aide de nombreux colorants,notamment avec des rouges à lèvres à base de rouge minéral, de khôl à base d’antimoine ou de suie, sur les paupières supérieures et les cils ou encore des colorations au henné sur les ongles !
Cependant, cette pratique était à l’origine réservée aux prêtres, lors de cérémonies. Les cosmétiques étaient aussi davantage liés aux fonctions thérapeutiques, utilisés ici aussi par les prêtres. Cela prouve quela pratique du maquillage était tout d’abord considérée comme un rituel, une symbolique.

Les couleurs utilisées pour le maquillage avaient pour certains une symbolique bien particulière en Egypte ancienne.
Le vert et le noir ont été des couleurs à la base du maquillage pendant longtemps.
 • Le vert, par exemple, était la couleur de la nature, de la renaissance, mais il était aussi la couleurd'Osiris, le Dieu de la terre, de la végétation. Osiris est d'ailleurs toujours représenté avec un visage vert.
• La couleur noire représente le limon noir, très fertile, laissé par le Nil. Dans la culture égyptienne, il symbolise la vie, la renaissance, le renouvellement. Les divinités telles qu'Horus, le dieu du Ciel, représenté par une tête de faucon, est caractérisé par son oeil prolongé d'une"goutte". L'oeil noir d'Horus, est le symbole même de l'abondance, de la lumière et de la connaissance.
• Le jaune était représenté par la couleur or, associé à la chair des Dieux, aux masques funéraires ou encore à l'immortalité...

D'un autre côté, le maquillage a aussi contribué à améliorer, à sublimer la beauté des Egyptiens et Egyptiennes, telle que le pharaon Ramsès ou la reineCléopâtre, d'autres personnages importants, rois et "dieux vivants". De plus, ces hommes et femmes pratiquaient déjà tous les rites de beauté que nous utilisons aujourd’hui ainsi que des soins du corps.
Certains ingrédients comme le limon du Nil s’utilisaient comme substance saponifiée, que les hommes et les femmes frottaient sur leur corps, pour obtenir une desquamation de la peau, en s’enduisant ensuited’une huile, généralement parfumée.
Ces techniques et produits ont vite été transformés en fards et toutes sortes de produits de beauté, ce qui a permis de les commercialiser en les négociant dans certains pays d’Asie mineure et d’Afrique du Nord.

Finalement, nous pouvons conclure qu’à cette époque, chez les Egyptiens, la cosmétique et le maquillage étaient importants, d’une manière...
tracking img