Tpe sur les effets de l'alcool au niveau de la santé et de l'économie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1500 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
III/ L’addiction à l’alcool : l’alcoolisme

L’alcoolisme n’est pas une maladie moderne. Il y en a des traces dans la Mythologie notamment avec Dionysos, le dieu de la vigne, du vin et de ses excès. Attila le Hun lui est décédé d'un syndrome de Mallory-Weiss (c’est-à-dire une hémorragie digestive massive dû à une consommation excessive d’alcool ).

L’alcoolisme est l’addiction àl’alcool contenu dans les boissons alcoolisées. L’OMS ( Organisation Mondiale de la Santé ) reconnaît l'alcoolisme comme une maladie et la définit comme des troubles mentaux et troubles du comportement liés à l'utilisation d'alcool.

Cette perte de contrôle s'accompagne généralement d'une dépendance physique caractérisée par un syndrome de sevrage à l'arrêt de la consommation, survenant à lasuite de l'arrêt de l’alcoolisation, une dépendance psychique, ainsi qu'une tolérance (nécessité d'augmenter les doses pour obtenir le même effet).

La progression dans le temps est l'une des caractéristiques majeures de cette addiction. L'usage sans dommage (appelé usage simple) précède l'usage à risque et l'usage nocif (sans dépendance), puis enfin la dépendance. L'alcool est unesubstance psycho active (ayant une action sur le cerveau) à l'origine de cette dépendance mais elle est également une substance toxique induisant des effets néfastes sur la santé. L'alcool dépendance est à l'origine de dommages physiques, psychiques et sociaux.

L'abstinence est le meilleur moyen afin de stopper l'évolution de la maladie et de revenir à une vie saine. La maladie étant chronique onne parle pas de « guérison » mais plutôt de « rétablissement ».

L'alcoolisme est classé selon l’OMS en deux types : la forme aiguë, l'alcoolisme aigu et l'alcoolisme chronique correspondant à une consommation régulière et chronique, plus ou moins excessive. L'OMS définit l'état de dépendance lorsque « certains symptômes du trouble ont persisté au moins un mois ou sont survenus de façonrépétée sur une période prolongée ; au moins trois des manifestations sont présentes en même temps au cours de la dernière année. ».

• La forme aiguë se manifeste par une consommation occasionnelle, plus ou moins intense (comme le « binge drinking » : consommation de grosse quantité d’alcool sur une courte période, souvent lors d’une fête ) et ne comporte pas en règle générale de phénomène dedépendance, contrairement à l'alcoolisme chronique.
• La forme chronique se manifeste par une consommation répétée (quotidienne, de façon générale) et habituelle, au-delà des seuils de toxicité (2 à 3 verres standards par jour ), et n'a pas forcément comme objectif l'ivresse majeure.

En raison de la dépendance, le sevrage ( action d'arrêter une substance ou un comportement ayant entraîné unedépendance ) est souvent délicat, exposant à un risque important de rechute. Il est facilité si l'alcool dépendant est accompagné socialement et médicalement, si le sevrage est programmé et si l'alcool dépendant a déjà vécu l'expérience du sevrage et de la rechute. L'abstinence définitive résultant aussi d'un processus d'apprentissage.

Le sevrage est effectué en ambulatoire dans la plupart descas, et en hospitalisation pour les cas ayant plus de risque de rechute d’ailleurs, il existe des services spécialisés en alcoologie. De nombreuses associations peuvent aider le malade alcoolique. Ces associations sont souvent des mouvements d'anciens buveurs. L'utilisation de groupes de paroles (les plus connus étant les Alcooliques Anonymes) est d'une certaine efficacité dans le maintien d'uneabstinence à long terme car les liens sociaux et amicaux qui se forgent dans le groupe permettent une entraide collective.

• Les effets de l’alcool à courts termes :
L'éthanol, une fois ingéré, est directement absorbé au niveau du tube digestif et ne nécessite pas de processus de digestion. Il provoque à très court terme, une augmentation du taux d'alcoolémie sanguine et une ivresse...
tracking img