Transport routier du voyageur

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (750 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 juillet 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Transport de voyageurs
Transport routier: Un énième cri d'alarme des professionnels
            
. Gestion anarchique, textes désuets, parc vieillissant… les maux qui minent l'activité. Desopérateurs veulent un marché sain pour investir Le constat est amer. Le transport routier de voyageurs va de mal en pis. L'activité est frappée, selon des opérateurs, d'une grave sinistrose. Désuétude destextes législatifs et réglementaires, difficulté de régulation du marché dont l'offre excède de loin la demande, gestion artisanale des entreprises, vieillissement du parc… et la liste n'est pasexhaustive. Et pourtant, c'est d'un secteur vital de l'économie nationale qu'il s'agit. En effet, 90% environ des déplacements de la population se font par la route. Et aujourd'hui, alors que l'on parle delibéralisation et de concurrence internationale, l'activité vit une grande anarchie. Hormis la CTM et quelques entreprises structurées se comptant sur les doigts d'une main, la profession compte denombreuses ministructures. Les petits transporteurs, majoritairement analphabètes, inconscients des enjeux qui les attendent, se contentent d'une gestion artisanale. Pendant longtemps, il suffisait, eneffet, de détenir un agrément, sans justifier d'aucune qualification ou formation, pour s'assurer une rente grâce au revenu tiré de son exploitation. Et les quelques rares entreprises organiséespeinent à tirer leur épingle dans ce grand chaos. Non seulement elles sont confrontées à une concurrence qui, elle, ne s'embarrasse ni des règles de sécurité ni des obligations sociales ou fiscales, maiselles se disent en plus pénalisées par une réglementation obsolète et par la surcapacité de l'offre engendrée par un déversement d'agréments distribués à tour de bras. Des opérateurs, pour survivre,sont obligés de rogner sur les charges d'entretien et de maintenance de leur parc, oubliant parfois la sécurité des passagers. Aussi, faute d'accompagnement et de visibilité pour des sociétés...
tracking img