Transport urbain

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1469 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Deuxième Partie : Etude de cas : Transport urbain à Fès
Présentation :
La ville de Fès comporte environ 1,6 millions d’habitants dont 35 000 étudiants, dans cette ville les autobus et les taxis sont insuffisants.
La mobilité des déplacements :
La mobilité des déplacements est généralement exprimée par le nombre des déplacements journaliers effectués par personne, avec distinction entre lesdéplacements motorisés et les déplacements non motorisés (marche à pied).
Les déplacements motorisés dans les villes marocaines restent faible, on a pris pour cette enquête un échantillon des villes marocaines, où Fès se situe à 0.66 déplacement par jour et par personne dont 59% des déplacements domicile-école, 27% des déplacements des affaires et 14% des déplacements secondaires.Bus :---------------------------------------------------------------------------------
Aujourd’hui, la composante essentielle du transport collectif urbain à Fès est constituée par le transport en bus, qui est assuré par la RATF, crée en 1971, cet établissement publique monopolise ce secteur.
L’évolution du parc par rapport à la population urbaine :
L’offre de transport par bus s’est évolué, le parc total enbus de la RATF a connu une évolution depuis la création de la société, en 1971 était de 40 bus, en 1990 était de 199 bus, en 1994 était de 274 bus et en 2004 il a commencé à chuté il était de 248 bus et en 2010, 129 bus, avec cette diminution on se trouve face à un déficit de 635 bus en 2010, cela à cause d’un certain vieillissement et un manque dans l’effort en matériel roulant de la régie.
Lenombre de lignes a augmenté continuellement depuis la création de la régie jusqu’à 2000 avec un taux d’accroissement annuel moyen de 5%, en se déplaçant de 14 ligne en 1971 à 53 en 1997 pour se stabiliser en2010 à 47 lignes. aussi la longueur du réseau s’est développer de 55 Km en 1971 à 400 Km en 1997 avec un taux annuel moyen de 8%, pour se stabiliser à 420 entre 2000 et 2010.ceci s’expliquepar l’étalement continu de l’urbanisation et par l’allongement des lignes suite à la croissance des quartiers de la ville.
Problèmes :
Inégalité dans l’offre selon la localisation urbaine : Le réseau de bus de la ville se concentre dans le centre ville
Déficit dans les bus
Vieillissement du parc roulant ce qui cause que plusieurs bus tombent en panne
Il y a des lignes non exploitéesInsuffisance de l’offre ce qui ne permet pas que la RATF donne un service d’une bonne qualité, confort, ponctuel…
Absence de la sécurité, car les passagers souffrent de plusieurs problème à l’intérieur des bus : absence de confort, condensité des passagers, absence d’un service ou d’un déplacement confortable, vol,
Sureffectif
Des actes de vandalisme de la part des passagers, certains passagersarrachent les haut parleurs des véhicules ….
Petits taxis :---------------------------------------------------------------------------
Les petits taxis sont autorisé à transporter un maximum de 3 passagers, n’ont pas le droit de sortir des villes, ils ont des tarifs très abordables tous les taxis doivent être minis d’un compteur qui s’appelle taximètre, à partir d’une certaine heure dans la nuit il y aune majoration légale de 50% du prix affiché sur le compteur,
Les petits taxis stationnent prés des gares routières, et ferroviaires, prés des stationnements des autobus ou des grands taxis, afin d’assurer une complémentarité avec les autres moyens de déplacement.
Problèmes :
Problème des taximen :
Les chauffeurs des petits taxis n’ont pas la vie facile, parmi les problèmes qu’ilsaffrontent on site :
Vol et agression surtout la nuit – il y a qu’un seul poste de pointage pour 2000 taxis ce qui cause une perte de temps lors de l’attente – le travail dans un taxi n’est pas rentable la recette ne couvrirait même pas les charges – La majorité des chauffeurs ne disposent ni d’aucune couverture sociale, aucune mutuelle, aucune CNSS et aucune assurance maladie.
Problèmes des...
tracking img