Turner

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3670 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 octobre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Dissertation:
« C'est seulement depuis Turner que nous avons du brouillard sur la Tamise. » En vous fondant sur des exemples littéraires et éventuellement picturaux vous discuterez la validité de cet aphorisme d'Oscar Wilde.

Météorologiquement parlant, il est plus que probable que le brouillard soit aussi vieux que la Tamise, et qu'il ait donc existé bien avant la naissance de WilliamTurner. Doit on pour autant en conclure l'imbécillité d'Oscar Wilde? Météorologiquement parlant oui. Cependant, ce serait une erreur de limiter le propos de Wilde à la météorologie: un physicien de la vieille école aurait utilisé une forme impersonnelle, et non pas la seconde personne du pluriel. Cette différence entre « il y a » et « nous avons » est fondamentale, elle fait intervenir l'humain dansl'énoncé, elle introduit son regard, sa subjectivité. On comprend bien alors que la météo est loin des préoccupations de Wilde, mais que son affirmation choquante possède une tout autre portée: peu importe le brouillard, il n'est qu'une métonymie du Réel, et à la rigueur peu importe Turner, il n'est qu'une métonymie de l'Art. L'affirmation d'apparence provocatrice de Wilde porte plutôt sur le rapportde l'art au réel, et pose la question de savoir dans quelle mesure l'art peut modifier le réel, et quelle est l'essence, la nature du réel visé par l'art.
Pour répondre à ces questions, nous montrerons dans une première partie dans quelle mesure l'art et les artistes possèdent effectivement une influence concrète sur le réel de leur temps. Dans une seconde partie, nous prendrons le contre piedlittéral, et verrons en quoi l'art est, ou est cantonné en dehors du réel contingent. Dans la troisième partie nous tenterons de montrer en quoi pour comprendre mieux la position de Wilde, il est nécessaire de reconsidérer la nature du réel concerné par l'art: un réel qui passe nécessairement par le psychisme du lecteur, et qui ainsi conçu peut être vraiment changé par l'art.

Quoi qu'il en soitdu caractère provocateur de la phrase de Wilde concernant l'influence de la peinture de Turner sur la brume Londonienne, la mention du complément de temps « depuis » renforcé par l'adverbe « seulement » indique l'idée d'un début, d'une transformation radicale du réel après cet artiste. Il est indéniable que la peinture, et plus généralement l'art, puisse être considéré comme une force agissantesur le réel matériel, à plusieurs titres.
La capacité de l'art à transformer le monde s'illustre notamment dans sa capacité à se transformer lui même, et a transformer un monde réel imprégné par les grands courants artistiques. L'existence des Académies (Turner fit partie de l'académie des beaux arts anglaise en son temps), est une illustration de la volonté des artistes d'exercer une certaineinfluence sur le réel social de leur temps. L'art de Turner, en particulier les peintures de brouillards et de rivières auront par exemple une influence décisive sur le mouvement Impressionniste à venir. Monet (1899-1903) reprendra le thème du pont de Charring Cross. Camille Pissaro dira de Turner « Notre voie commence au grand peintre anglais Turner». Dans le domaine littéraire de tels exemplespeuvent aussi se trouver: Le drame de Victor Hugo Hernani, qui débuta et cristallisa le conflit entre esthétique classique et romantique est aussi l'exemple d'un art capable de déchaîner un mouvement social, un scandale très réel, en plus d'initier un mouvement littéraire (le drame romantique français, au XIXe). Il est donc clair que l'art peut avoir une action sur le réel, notamment social etartistique, d'une époque. Mais plus encore, certains artistes revendiquent cet objectif comme l'une des taches premières de leur art.
Il s'agit de l'art dit « engagé », dont le but est l'action sur un réel politique, ou encore moral. Victor Hugo dans ses Châtiments , n'aura de cesse de stigmatiser « Napoléon le petit », Napoléon III. Au XXe Siècle Aragon dressera un panégyrique au bolchevisme dans...
tracking img